Un nouveau siège pour les Autorités Africaines et Malgache de l’Aviation Civile

Le mercredi 17 avril 2024, le Général de brigade Eric Tristan Franck MOUSSAVOU, Directeur Général de l’ANAC, a participé à la cérémonie d’inauguration du nouveau siège des Autorités Africaines et Malgache de l’Aviation Civile (AAMAC) à N’Djamena.

La cérémonie d’inauguration du bâtiment a été présidée par le Ministre d’État, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République du Tchad, en présence du Ministre des Transports, de l’Aviation Civile et de la Météorologie Nationale, Mme Fatimé GOUKOUNI WEDEYE, du Président du Conseil et du Secrétaire Exécutif de l’AAMAC, du Directeur Général de l’ASECNA, Mohamed MOUSSA, d’autres administrateurs représentant les États membres parties au Traité, d’anciens dirigeants de l’AAMAC, de quelques diplomates accrédités, ainsi que d’autres éminentes personnalités.

Le nouveau siège, constitué principalement d’un bâtiment de deux étages d’une superficie de 2 000 mètres carrés, comprend des bureaux, une grande salle de réunion, diverses commodités, ainsi que des installations supplémentaires telles qu’un parking couvert, une cabine de gardiennage, des toilettes extérieures et un espace pour le groupe électrogène.

Selon le Président du Conseil de l’AAMAC, ce siège représente l’engagement des 18 Etats membres envers cet outil commun qu’est l’AAMAC, symbole achevé des vertus de la coopération et de l’intégration régionale. Pour le ministre en charge de l’aviation civile du Tchad, afin de renforcer et d’opérationnaliser l’AAMAC, et avec l’appui des états membres de l’ASECNA, ce nouveau siège offrira un cadre idéal au personnel de cette institution pour remplir sa noble mission.

Après la cérémonie de coupure du ruban, l’événement s’est poursuivi par une visite guidée du bâtiment.

Session extraordinaire des Autorités Africaines et Malgache de l’Aviation Civile au Tchad

Les Autorités Africaines et Malgache de l’Aviation Civile (AAMAC) ont tenu un conseil d’administration extraordinaire le mardi 16 avril 2024 à l’hôtel Radisson Blu de N’Djamena.

Au cours de cette réunion du conseil, elles ont discuté de l’adoption du procès-verbal de la 51e réunion du conseil de l’AAMAC qui s’est tenue le 5 décembre 2023 à Dakar, au Sénégal. EIles ont également examiné les propositions de révision du règlement du personnel et du règlement financier de l’AAMAC, y compris le projet de règlement du personnel et le projet de règlement financier.

Des représentants de chaque État membre, dont le Directeur Général de l’ANAC-GABON, le Général de brigade Éric Tristan Franck MOUSSAVOU, ainsi que des représentants de chaque organisation régionale d’intégration économique, Partie au Traité de l’AAMAC, ont participé à cette session.

Le président du Conseil des AAMAC, M. Serge Florent DZOTA, également Directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile du Congo, a présidé les travaux, sous la présidence de M. Louis BAKIENON, secrétaire exécutif de l’AAMAC.

A l’issue des débats, le Conseil de l’AAMAC a pris plusieurs résolutions portant sur les points suivants :

– Approbation du procès-verbal de la 51ème session du Conseil;

– Mise à jour des documents de l’AAMAC, y compris les statuts et le règlement financier;

– Sujets divers.

Pour rappel les AAMAC ont pour objectifs de :

  • Etablir et maintenir un niveau régional uniforme de sécurité acceptable ;
  • Aider les Etats à remplir leurs obligations au titre de la Convention de Chicago, en jetant les bases d’une interprétation commune et d’une mise en œuvre uniforme des dispositions de cette dernière, notamment dans le domaine de la navigation aérienne ;
  • Promouvoir l’efficacité et l’uniformité dans les processus règlementaire et de certification de façon à éviter la multiplication des certifications ;
  • Garantir un niveau uniforme de protection de l’environnement.

 

Le Comité des Ministres de l’ASSA-AC se réunit en session ordinaire

Faisant suite au Comité de direction réalisé les 26 et 27 février 2024, le Comité des Ministres de l’Agence de Supervision de la Sécurité Aérienne en Afrique Centrale s’est réuni pour sa 5ème session ordinaire le 29 février 2024.   Le Gabon y est hautement représenté par le Ministre des Transports, de la Marine Marchande et de la Mer, le Capitaine de vaisseau Dieudonné Loïc NDINGA MOUDOUMA.

Deux allocutions ont marqué cette rencontre, l’une du Docteur Francial Giscard Baudin LIBENGUE DOBELE-KPOKA, Commissaire chargé des infrastructures et de développement durable à la CEMAC, et l’autre de Monsieur Felix MOLOUA, Premier Ministre de la République Centrafricaine dont la présence a rehaussé la cérémonie d’ouverture des travaux.

Afin de promouvoir le développement humain dans la CEMAC, le Premier Ministre a souligné l’importance de la sécurité aérienne au sein de la communauté et de la facilitation des échanges commerciaux.

C’est dans cette dynamique que l’accord aérien entre la République Gabonaise et la République Centrafricaine, qui figurait auparavant à l’ordre du jour, a été signé, par le Ministre des Transports, de la Marine Marchande et de la Mer, le Capitaine de vaisseau Dieudonné Loïc NDINGA MOUDOUMA, et le Ministre des transports et de l’aviation civile de Centrafrique, Monsieur Herbert Gontran DJONO-AHABA.

Les discussions se sont ensuite poursuivies sur des questions générales, financières et de coopération. Les contributions apportées à cet effet par le Capitaine de vaisseau Dieudonné Loïc NDINGA MOUDOUMA  ont grandement contribué au succès de cette session, dans un esprit de solidarité et de transparence.

En conséquence, les Ministres en charge de l’aviation civile de chaque Etat membre ont adopté des résolutions consensuelles. Celles-ci ont pour but d’améliorer la supervision de la sécurité aérienne dans la zone CEMAC et d’assurer le bon fonctionnement de l’ASSA-AC.

A l’issue des travaux, le Comité des Ministres a exprimé sa gratitude et ses remerciements à Monsieur le Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etats de la CEMAC, Président de la République Centrafricaine, Son Excellence Professeur Faustin-Archange TOUADERA pour l’honneur accordé en abritant la 5ème session ordinaire du Comité de Ministre de l’ASSA-AC.