Vol MH370 : une société américaine autorisée à reprendre les recherches

Le gouvernement malaisien a donné son accord à Ocean Infinity, une entreprise privée américaine, à reprendre les recherches de l’épave du vol MH370 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines, disparu mystérieusement le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord.

Ocean Infinity prévoit de mener ses recherches dans une zone de 25.000 kilomètres carrés, dans l’Océan indien près des eaux australiennes, identifiée par les experts comme l’endroit probable de l’épave du Boeing 777. La Malaisie, la Chine et l’Australie ont arrêté leurs recherches, les plus importantes de l’histoire de l’aviation, en janvier 2017, après 1.046 jours d’opération.

Ocean Infinity a dépêché dans la zone de recherches le bâtiment Seabord Constructor. Equipé de plusieurs sous-marins autonomes, il est parti d’Afrique du Sud et devrait arriver dans la zone prévue d’ici à la mi-janvier. La société américaine entreprendra les recherches (sur la base d’un accord prévoyant un paiement uniquement en cas de trouvailles) en janvier et février, durant une période aux conditions météorologiques considérées comme favorables.

Depuis 2015, des débris provenant sans doute de l’appareil ont échoué à La Réunion et sur la côte est de l’Afrique mais l’appartenance au vol MH370 n’a été confirmée pour l’instant que pour deux pièces. (Air Journal, photo : Ocean Infinity)

Publier votre commentaire