Un pilote, éveillé depuis 24 h, s’endort aux commandes et rate son aéroport de destination

Un pilote d’un vol cargo en Australie s’est profondément endormi dans son cockpit jusqu’à dépasser sa destination finale de 78 km avant de se réveiller et de rebrousser chemin …

Selon l’ATSB australien, (équivalent du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses) qui a publié son rapport de 25 juin dernier, le matin du 8 novembre 2018, un Piper PA-31-350, immatriculé VH-TWU, était utilisé pour un vol de fret de Devonport à King Island, en Tasmanie. Pendant ce vol, le pilote, seul occupant de l’avion, s’est endormi et a survolé son aéroport d’arrivée avec le pilote automatique engagé. Environ 78 km après la destination prévue de l’aéroport de King Island, le pilote s’est réveillé et a ramené l’appareil à King Island.

Une analyse de la fatigue a été effectuée et a révélé qu’au moment de l’accident, le pilote était réveillé depuis environ 24 heures et qu’il était incapable de dormir pendant une période de repos programmée avant le vol en question. Pis encore. Après avoir atterri à King Island, le pilote a poursuivi son programme de vol en direction de Melbourne sans obtenir de repos supplémentaire.

La fatigue du pilote était à un niveau connu pour affecter ses performances et même si le pilote avait pu dormir avant le vol, il aurait quand même été fatigué, a indiqué le rapport. « Cette enquête met en évidence la nécessité pour les pilotes d’évaluer leur niveau de fatigue avant et pendant leur vol », a déclaré Nat Nagy, de l’ATSB. « Avant de commencer les opérations de nuit, les pilotes sont encouragés à modifier leurs habitudes de sommeil pour s’assurer qu’ils sont bien reposés. » (Air Journal, image : ATSB)

Publier votre commentaire