Un Boeing 737 termine son atterrissage dans la rivière en Floride

Un Boeing 737 de Miami Air International en provenance de la base aéronavale de Guantanamo Bay a fini son atterrissage, vendredi 3 mai, dans les eaux peu profondes de la rivière St. John’s à environ 380 mètres de la fin de la piste de l’aéroport de Jacksonville en Floride.

Tous les occupants, dont plus de 140 passagers, ont pu évacuer l’avion. 21 d’entre eux ont été emmenés dans des hôpitaux présentant des blessures non critiques. Le maire de Jacksonville a annoncé que l’avion avait atterri pendant une tempête de pluie par faible visibilité, ce qui pourrait avoir joué un rôle dans l’accident. « L’avion a littéralement heurté le sol, puis il a rebondi. Il était clair que le pilote n’avait pas le contrôle total de l’avion, car il a encore rebondi, il a dévié et basculé à gauche et à droite », a expliqué sur CNN Cheryl Bormann, une avocate qui se trouvait à bord. « Le pilote essayait de le contrôler mais ne le pouvait pas, puis tout à coup il s’est écrasé dans quelque chose ».

Le NTSB a ouvert une enquête et a envoyé une équipe d’enquête sur place. La base aéronavale de Jacksonville est dotée d’une piste de 2 740 mètres. (Air Journal)

Publier votre commentaire