Un A320 d’Air France à cinq mètres d’un drone !

AF-droneUn drone s’est approché à cinq mètres d’un avion de la compagnie aérienne Air France alors qu’il était en phase d’approche de l’aéroport de Paris-CDG. L’atterrissage s’est déroulé sans autre problème.

L’Airbus A320 de la compagnie nationale française avait décollé le 19 février 2016 de l’aéroport de Barcelone-El Prat avec un nombre inconnu de passagers, et se préparait à atterrir à Roissy-Charles de Gaulle quand l’incident est arrivé. Selon le rapport du BEA, « lors de l’approche, en vent arrière pour la piste 26L, à une altitude de 5500 ft et un taux de descente d’environ 1000 ft/min, pour une vitesse de 220 kt et un cap à l’est, le copilote (PF) aperçoit un drone dans ses 11h. Il déconnecte le pilote automatique et effectue une ressource souple tout en informant le commandant de bord de la présence du drone. Le commandant de bord voit le drone et estime qu’il passe environ cinq mètres en dessous de l’aile gauche de l’avion. L’équipage informe de la présence du drone le contrôle aérien. L’équipage réengage le pilote automatique et reprend l’approche ». L’atterrissage s’est déroulé sans encombre.

Le drone et son utilisateur n’ont pas été identifiés ; leur présence près de l’aéroport est évidemment interdite, mais plus de 200 cas similaires ont été enregistrés par les autorisés de l’aviation civile dans le monde depuis six ans – jusque-là sans conséquence grave. (Air Journal, photo : montage)

Publier votre commentaire