Un 737 MAX de Lion Air s’écrase en Indonésie

Un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie aérienne low cost Lion Air s’est écrasé lundi peu après son décollage de Jakarta, avec 189 passagers et membres d’équipage à bord.

Le 737 MAX 8 immatriculé PK-LQP de la spécialiste indonésienne du vol pas cher avait décollé le 29 octobre 2018 de l’aéroport de Jakarta-Soekarno Hatta à destination de Pangkal Pinang-Depati Amir dans l’île de Sumatra, avec à son bord 181 passagers dont trois enfants, et huit membres d’équipage. Le vol JT616 a disparu des écrans radar 18 minutes après le départ, et les autorités ont très vite confirmé que l’appareil s’était écrasé en mer. Des sièges et des gilets de sauvetage ont été repérés près d’un site pétrolier offshore ; la profondeur dans cette zone serait de 30 à 40 mètres.

« Nous ne savons pas s’il y a des survivants (…) Nous espérons, nous prions, mais nous ne pouvons pas confirmer », a initialement déclaré le directeur de l’Agence indonésienne de recherche et de sauvetage Basarnas, Muhammad Syaugi. De premiers débris ont été récupérés selon les réseaux sociaux de l’agence, mais aucune explication n’est avancée quant aux raisons du crash. Boeing a immédiatement présenté ses condoléances aux familles de victimes, et sera bien sûr impliqué dans l’enquête.

Lion Air opère dix 737 MAX 8 configurés pour accueillir 180 passagers, sur une commande de 150 monocouloirs remotorisés de Boeing. Son seul accident mortel remonte à 2004, iquand un McDonnell Douglas MD-82 s’est écrasé à Surakarta, faisant 25 victimes. (Air Journal, photo : Lion Air)

Publier votre commentaire