Transport de vaccins : les aéroports ciblés par les gangs

Interpol met en garde : le crime organisé vise le vaccin Corona. Les aéroports où la marchandise valeureuse est transbordée sont également dans le collimateur des criminels.

Désinfectants inefficaces, masques de protection de mauvaise qualité, résultats de tests falsifiés – la pandémie de Corona a ouvert de nouvelles perspectives commerciales aux criminels. L’agence internationale de police Interpol avertit que ce problème prend une nouvelle dimension à la suite de la distribution de vaccins. « Avant même que le vaccin ne soit autorisé, les criminels distribuaient de faux vaccins », a déclaré le directeur général Juergen Stock à un hebdomadaire allemand.

Le vaccin est « l’or liquide en 2021 », et les organisations criminelles sont déjà prêtes, selon le dirigeant d’Interpol. Dans un communiqué, son organisation prévient que les organisations criminelles prévoient « d’infiltrer ou de perturber les chaînes d’approvisionnement. Nous allons assister à des vols et à des effractions dans les entrepôts, ainsi qu’à des attaques contre les livraisons de vaccins ».

« Raids sur les transports de vaccins »

Cela suscite également l’inquiétude dans les aéroports où le vaccin est distribué au niveau international. « La nature sensible des vaccins, la forte demande pour les obtenir et la pénurie initiale peuvent attirer l’attention d’individus ou de groupes ayant des intentions malveillantes », a déclaré un porte-parole de l’organisation Airports Council International ACI.

Le porte-parole de l’ACI a poursuivi en disant : « Il faudrait envisager une protection accrue de ces biens et/ou des installations dans lesquelles ils sont logés ». Dans une lettre, l’association conseille à ses membres de se coordonner avec les autorités de sécurité locales et de procéder à des évaluations des risques pour tous les transports. (ia)

Publier votre commentaire