Tchad : Deuxième session ordinaire du Comité des Ministres des Etats membres de l’ASSA-AC

Le Tchad a abrité la deuxième session ordinaire du comité des ministres des Etats membres de l’Agence de supervision et de la sécurité aérienne en Afrique centrale (ASSA-AC) sous l’auspice du ministre tchadien de l’Aviation civile et de la Métrologie nationale, Mahamat Tahir Rozi, président en exercice dudit comité.

Les ministres en charge de l’Aviation civile de la CEMAC se sont réunis à N’Djamena pour examiner les conclusions des travaux du comité de direction de l’ASSA-AC et de l’opérationnalisation de cette Agence régionale.

Le commissaire en charge du département des infrastructures et du développement durable de la CEMAC, SHEY JONES YEMBE a rappelé les trois exigences fondamentales qui sont l’opérationnalisation de l’Agence, la nécessité de conférer une identité visuelle à l’Agence et la réintégration de la République du Sao Tomé et Principe au sein de l’institution. Il a rassuré les Ministres que la Commission de la CEMAC, résolument engagée à rendre irréversible le processus d’intégration économique de la sous-région, ne ménagera aucun effort dans le processus de l’opérationnalisation effective de cette Agence créée par Acte additionnel des Chefs d’Etat.

Le Ministre de l’Aviation civile de la Métrologie nationale, Mahamat Tahir Rozi, tout en déplorant la situation financière difficile que traverse l’espace CEMAC, a exhorté les pays membres à s’acquitter de leurs responsabilités pour permettre à l’Agence de jouer pleinement son rôle.

Il a souligné que la crise économique qui a touché les pays membres de la communauté n’a pas épargné le secteur du transport aérien et a eu des impacts négatifs sur le financement et le fonctionnement de l’institution spécialisée. « Face à cette situation, nous allons créer des conditions nécessaires pour renforcer notre Agence communautaire afin de lui permettre de soutenir nos Gouvernements respectifs en vue d’améliorer la supervision de la sécurité aérienne et la conformer aux normes édictées par l’OACI.

Par ailleurs, il a porté à la connaissance des membres du Comité des Ministres que d’ores et déjà, le Gouvernement de la République du Tchad, fidèle à ses engagements, a affecté un bâtiment servant de siège définitif à l’Agence.

Dans son discours de clôture, le Ministre tchadien a adressé ses félicitations aux participants pour les résultats obtenus en donnant à l’ASSA-AC les moyens règlementaires et financiers nécessaires à l’accomplissement de sa mission.

« Je suis convaincu que les décisions que nous venons de prendre vont se traduire par des actions concrètes dans nos états respectifs à travers la mise en œuvre des règlements communautaires, la formation des inspecteurs, mais surtout l’atteinte des objectifs fixés par la déclaration d’Abuja, dans les prochains mois », a-t-il conclu.

Le Comité des Ministres a également exprimé sa reconnaissance et adressé ses remerciements pour les facilités accordées et l’affectation d’un siège définitif à l’Agence.

Le Communiqué Final lu par le Ministre Gabonais de l’Aviation civile et comportant 14 points sur 7 pages, a été dûment signé par tous les dignitaires et constitue la preuve pertinente de la volonté de tous les pays concernés d’œuvrer pour la sécurité du transport aérien dans les Etats membres et atteindre les objectifs prescrits par la déclaration d’Abuja sur la sécurité aérienne en Afrique. (Ingrid Aouane)

Publier votre commentaire