Suspicion d’Ebola à l’aéroport de Libreville: c’était une intoxication alimentaire

Suite à une information provenant d’ADL, un passager en provenance de Kinshasa par vol ASKY ce vendredi 19 mai 2017, était suspecté d’être atteint d’Ebola.

La Direction de la Sûreté et de la Facilitation de l’ANAC a mandaté le service Facilitation pour prendre les informations et suivre l’évolution de la situation. Selon ses retours, un PC de crise a été établi et tous les services d’alerte étaient présents. L’aéronef a été placé à un point d’isolement et les passagers du vol concerné ont tous été tenus en isolement.

D’après le diagnostic du médecin sur le malade et la prise de température à tous les passagers, il s’agit plutôt d’un cas d’intoxication alimentaire. Le dispositif a été levé en début d’après-midi, et la crise aura duré 2 heures.

Publier votre commentaire