Sondage OAG : 69% des voyageurs veulent voler vers l’étranger d’ici avril

Près de 70% des voyageurs prévoient de prendre un vol international au cours des six prochains mois, d’après une étude de l’OAG.

Le premier fournisseur mondial de données et d’informations relatives aux voyages, basé en Grande Bretagne, a publié le 7 octobre 2020 un nouveau rapport sur la confiance des voyageurs intitulé « The COVID-19 Recovery: Getting Passengers Back on Board » (Après la COVID-19: faire remonter les passagers à bord) et basé sur une enquête mondiale portant sur « plus de 4000 utilisateurs de son application de voyage et de suivi des vols ». Dans l’ensemble, la crainte de contracter la maladie en avion est « modérée » selon OAG, et la plupart des consommateurs sont disposés à utiliser ce moyen de transport. Les principales conclusions de l’enquête sont les suivantes :

69% des répondants ont l’intention de se rendre à l’étranger en avion au cours des six prochains mois, tandis que 79% prévoient d’effectuer un vol domestique.

Le désir de voyager est le plus manifeste chez « les milléniaux et la génération Z ». Ces deux tranches d’âge sont moins disposées à adapter leur façon de voyager, et plus désireuses de voyager à l’intérieur de leur pays que leurs homologues du monde entier.

Près d’un tiers des répondants n’ont pas changé leurs façons de se déplacer – et n’ont pas l’intention de changer.

Selon 76% des voyageurs, l’obligation de porter un masque est la mesure de sécurité la plus efficace que les compagnies aériennes et les aéroports puissent prendre, suivie de l’amélioration des procédures de nettoyage.

« La plupart des consommateurs, surtout les jeunes voyageurs, sont disposés à voyager en avion si les conditions sont correctes », a déclaré dans un communiqué John Grant, analyste en chef d’OAG. « L’absence de crainte est vraiment surprenante et cela est de bon augure pour le rétablissement du marché. Naturellement, un redressement total dépendra de notre capacité et de notre volonté à lutter contre la pandémie au plan mondial et de la levée en toute sécurité des restrictions de voyage ».

Sur une échelle de 10 points, plus de la moitié des consommateurs évaluent à moins de cinq leur chance de contracter la COVID-19 au cours d’un voyage, tandis que 21% déclarent n’avoir aucune crainte. Toutefois, OAG pense que le partage en temps réel des informations reste essentiel s’agissant d’établir la confiance chez les voyageurs, et cela avant même l’aéroport. Par exemple, pendant le processus de recherche et de réservation d’un vol, de nombreux consommateurs apprécieraient d’avoir des mises à jour en temps réel et des prévisions en matière de capacités des vols et des hôtels (61%), ainsi que de taux de transmission de la COVID-19 aux destinations prévues (53%). (Air Journal)

Publier votre commentaire