Ryanair veut recruter des pilotes en Afrique du Sud

En recherche de pilotes en vue d’une flotte en pleine expansion, Ryanair entame une campagne de recrutement de pilotes en Afrique du Sud.

Le transporteur irlandais organisera des réunions à Johannesburg et au Cap plus tard ce mois-ci, avec la volonté d’embaucher des commandants de bord de Boeing 737, selon une annonce parue sur son site Internet. Les candidats retenus déménageront en Europe et contribueront à piloter une flotte qui doit passer de 425 à 580 au cours des six prochaines années.

Air Line Pilots Association (ALPA) Afrique du Sud a indiqué être  « bien au courant » de l’effort d’embauche de la low cost irlandaise mais ne commentera pas avant que Ryanair ne divulgue les termes et conditions des offres d’emploi, a déclaré William Rooken-Smith, président du syndicat de pilotes. La recherche de pilotes dans des pays lointains tels que l’Afrique du Sud intervient alors que Ryanair, basée à Dublin, se bat contre les syndicats européens en matière de rémunération et de conditions de travail. Alors que le transporteur a conclu un accord au Royaume-Uni, le PDG Michael O’Leary a averti cette semaine qu’il était prêt à faire face à des embouteillages de pilotes plutôt que de compromettre le modèle à faible coût de l’entreprise. Il a ainsi précisé avoir reçu «  des demandes risibles pour des conditions contre-productives de même type que dans les compagnies traditionnelles ». « Franchement, nous n‘accepterons jamais cela (…); si nous devons avoir des grèves ou des perturbations dans ces juridictions, et bien nous les aurons », a-t-il averti.

South African Airways, la compagnie aérienne non rentable du pays, coupe ses routes alors que le nouveau PDG Vuyani Jarana cherche à réduire les coûts. Bien que la majorité de sa flotte soit composée de modèles Airbus, elle comprend également six Boeing 737. (Air Journal, photo : Ryanair)

Publier votre commentaire