Ryanair réduit encore son offre en Allemagne

La capitale allemande sera proportionnellement la plus durement touchée et perdra 56% de ses capacités. Cela représente la suspension de quatre routes et 122 vols hebdomadaires.

Brême perdra quant à elle huit liaisons et 58 vols hebdomadaires. Enfin, l’offre au départ de Düsseldorf (Weeze) sera amputée de treize lignes, soit 84 rotations hebdomadaires.

Ces réductions de capacités, motivées par l’instauration d’une taxe touristique de 8 euros par le gouvernement allemand, s’ajoutent à celles déjà annoncées à Francfort (Hahn). Au total, trente-quatre routes, représentant 414 rotations par semaine, vont être suspendues. La low-cost irlandaise estime que l’Allemagne perdra ainsi trois millions de passagers annuels. (aerocontact, photo : Boeing)

 

Publier votre commentaire