RwandAir a retrouvé le chemin du ciel – Libreville dès cette semaine

La compagnie aérienne RwandAir a relancé samedi son premier vol depuis le début de la pandémie de Covid-19, reliant Kigali à Dubaï. Huit routes en Afrique plus celle vers Dubaï. Pour les vols vers et depuis l’Europe, il faudra attendre.

Le 1er aout 2020 a été marqué par la réouverture de l’aéroport de Kigali après quatre mois de fermeture, et le décollage du vol WB304 de la compagnie nationale rwandaise vers Dubaï. « Nous sommes de retour dans les airs ! », s’est exclamé RwandAir sur les réseaux sociaux, montrant son Boeing 737-800 (18 places en classe affaires, &38 en Economie) être tracté avant le départ. Les prochains décollages sur cette route sont programmés mardi, jeudi et samedi.

RwandAir a en outre relancé dimanche des vols vers Nairobi, et doit s’envoler à partir de cette semaine vers Cotonou, Dar Es Salaam, Kilimandjaro, Douala, Dubaï, Kamembe, Libreville et Lusaka. Une liste pour laquelle elle décrit en ligne certaines des restrictions de voyage encore applicable, en particulier les exigences de test – mais en soulignant que les informations peuvent changer à tout instant, et donc que les voyageurs doivent se renseigner avant de réserver un vol.

Les passagers au départ, en transit ou à l’arrivée au Rwanda doivent présenter un certificat négatif Covid-19 pris dans les 72 heures avant le départ. À l’aéroport international de Kigali, des bornes d’enregistrement automatique, des caméras thermiques et des robots de dépistage, ainsi que des distributeurs de désinfectant pour les mains ont été mis en place dans le cadre des mesures sanitaires.

La relance des vols de RwandAir vers Bruxelles et Londres n’est pas évoquée, même si le Rwanda figure toujours dans la liste de l’Union européenne des pays dont les ressortissants peuvent venir dans le Vieux continent sans raison particulière (Australie, Canada, Géorgie, Japon, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, et la Chine sous condition de réciprocité).

Selon APA News, les autres compagnies présentes à Kigali ont également demandé l’autorisation de relancer des vols vers Kigali : en l’occurrence Brussels Airlines depuis Bruxelles, KLM depuis Amsterdam, Turkish Airlines depuis Istanbul, Qatar Airways depuis Doha, Kenya Airways (arrivée dimanche) et la low cost Jambolet depuis Nairobi, et Ethiopian Airlines depuis Addis Abeba (qui s’est aussi posée hier à Kigali).

Affectée comme les autres par la crise sanitaire, RwandAir avait annoncé en avril avoir pris des mesures d’économie « temporaires », dont une diminution des salaires des employés. Rappelons qu’en février dernier, Qatar Airways avait confirmé être en négociation pour acquérir 49% du capital de RwandAir, après avoir pris la majorité du futur aéroport international de Kigali.

RwandAir opère une flotte de douze avions dont un Airbus A330-200, un A330-300, six Boeing 737-700 et -800, deux Bombardier CRJ900 et deux De Havilland Q400. Son carnet de commandes compte deux A330-900neo et deux 737 MAX 8. (Air Journal, photos : RwandAir)

Publier votre commentaire