Royal Air Maroc tient son 3e Dreamliner

RAM-DreamlinerLe troisième des cinq Boeing 787-8 Dreamliner commandés par la compagnie aérienne Royal Air Maroc s’est posé samedi dernier dans l’aéroport de Casablanca.

La compagnie nationale marocaine précise dans un communiqué que l’appareil immatriculé CN-RGS a atterri le 9 juillet 2016 dans sa base de Casablanca-Mohamed VI, portant le total d’avions dans sa flotte à 54. Le 787-8, configuré pour accueillir 18 passagers en classe Affaires et 256 en Economie, « permettra à la clientèle de Royal Air Maroc de bénéficier d’un confort de voyage optimal et d’une réduction de 25 minutes sur le temps de trajet » sur les lignes reliant sa base à New York et à Montréal (deux rotations quotidiennes vers le Canada jusqu’au 10 septembre, avec à l’arrivée un partage de codes avec WestJet).

Royal Air Maroc « est la première compagnie du pourtour méditerranéen à se doter du dernier fleuron du constructeur américain », le premier ayant été livré le 3 janvier 2015. Elle explique que le quatrième787-8 renforcera sa flotte en août prochain, et le cinquième sera livré avant la fin de 2016.

Ce huitième avion gros porteur de la RAM, qui dispose également de quatre 767-300ER et d’un 747-400, va lui permettre d’ajouter des fréquences sur les lignes long-courrier qu’elle dessert déjà, telles que New York et Montréal donc, mais aussi « Doha, Sao Paulo, Rio de Janeiro, Nairobi…etc. » Il lui permettra aussi d’inaugurer la ligne Casablanca – Washington le 8 septembre prochain. Rappelons qu’à l’aéroport Dulles comme à JFK, ses passagers peuvent profiter d’un accord de partage de codes avec JetBlue Airways pour prolonger leur voyage.

La compagnie rappelle que le Dreamliner « dispose d’une cabine plus spacieuse procurant une sensation de confort plus grande et une meilleure aisance de déplacement ainsi que d’espace de rangement des bagages plus ergonomique et plus spacieux. Les sièges de la cabine sont tous équipés d’écrans tactiles de dernière génération proposant une sélection variée de films, documentaires, musiques et jeux pour le divertissement de tous. En classe affaires, les sièges offrent des positions réglables, un repose-tête réglable, de nombreux espaces de rangements des effets personnels, un éclairage individuel et une cloison de séparation avec le siège mitoyen et en position nuit, ils se transforment en lit totalement plat ». (Air Journal, photo : RAM)

Publier votre commentaire