Qatar Airways dévoile huit nouvelles destinations – Libreville confirmée

QatarAirways-AirbusLa compagnie aérienne Qatar Airways lancera l’année prochaine et en 2018 huit nouvelles liaisons, vers Canberra en Australie, Dublin en Irlande, Las Vegas aux Etats-Unis, Rio de Janeiro au Brésil, Santiago du Chili, Medan en Indonésie, et Tabuk et Yangu en Arabie Saoudite.

Ayant déjà programmé pour 2017 sept nouvelles destinations dont Nice, qui n’est toujours pas ouverte à la réservation, la compagnie nationale qatarie continue d’étoffer son réseau au départ de sa base à Doha-Hamad International. Elle a annoncé le 28 novembre 2016 l’ajout de huit nouveautés en 2017 et 2018, sans toutefois détailler les dates de lancement ou le nombre de fréquences envisagées. L’aéroport de Canberra sera sa cinquième destination en Australie, après Sydney, Melbourne, Adelaïde et Perth ; la capitale n’est desservie par aucune autre compagnie du Golfe. A Dublin en revanche, elle fera face à Emirates Airlines et Etihad Airways. Qatar Airways sera sans concurrence à l’aéroport de Las Vegas-McCarran, sa onzième destination aux Etats-Unis, après Atlanta, Boston, Chicago, Dallas, Houston, Los Angeles, New York-JFK, Newark, Philadelphie et Washington. A Rio de Janeiro-Galeao, sa deuxième destination au Brésil après Sao Paulo, elle retrouvera Emirates Airlines, alors qu’elle sera sans concurrence à Santiago du Chili-Arturo Merino Benitez. En Indonésie, Medan-Kualanamu sera sa troisième destination après Jakarta et Denpasar (Bali), sans concurrence ; enfin Tabuk et Yanbu porteront à dix le nombre d’aéroport desservis par Qatar Airways en Arabie Saoudite.

La compagnie de l’alliance Oneworld rappelle qu’elle a déjà programmé pour 2017 des liaisons vers Nice donc ; Auckland en Nouvelle Zélande, initialement annoncé pour le 3 décembre mais reprogrammé le 5 février prochain et qui deviendra le vol le plus long du monde ; Chiang Mai, sa quatrième destination en Thaïlande (prévue le 16 décembre mais reportée à une date ultérieure) ; Sarajevo en Bosnie (initialement prévu en septembre 2016) ; Skopje en Macédoine ; Libreville au Gabon et Douala au Cameroun. Des nouveautés qui s’ajoutent aux douze inaugurées cette année : Atlanta, Boston, Los Angeles, Birmingham, Helsinki, Pise, Erevan, Marrakech, Ras Al Khaimah, Windhoek, Sydney et Adelaïde (Krabi en Thaïlande sera inaugurée le 6 décembre, et le retour aux Seychelles aura lieu le 12 décembre).

Selon le CEO du groupe Qatar Airways Akbar Al Baker, la compagnie nationale sera avec ces nouveautés en mesure de transporter les passagers « vers plus de destinations que n’importe quelle autre compagnie aérienne du Golfe », avec pour objectif de répondre aux besoins de tous les passagers, qu’ils soient « en voyage d’affaires, de loisirs ou combinant les deux ». Il ajoute que Qatar Airways « offre au monde entier le meilleur réseau, la meilleure expérience à bord et lors des correspondances à l’aéroport Hamad International. Nous exploitons la flotte la plus jeune du monde avec une moyenne d’âge de cinq ans, et nous utilisons les avions les plus en pointe sur le plan technologique, fournissant à nos passagers une expérience récompensée à de multiples reprises tout en assurant les opérations les plus efficientes et les plus respectueuses de l’environnement ».

Qatar Airways dessert aujourd’hui plus de 150 destinations « sur les six continents » dont Paris-CDG, avec une flotte de 191 avions fournis par Airbus (deux A319LR, 39 A320, huit A321, treize A330-200, treize A330-300, quatre A340-600, onze A350-900, six A380) et Boeing (neuf 777-200LR, 34 777-300ER et trente 787-8 Dreamliner) ; 21 appareils sont dédiés au fret. Son carnet de commandes comprend trente A320neo, seize A321neo, 32 A350-900 supplémentaires, 37 A350-1000 et quatre A380 supplémentaires, ainsi que dix 777-300ER supplémentaires, dix 777-8X, cinquante 777-9X et trente 787-9 Dreamliner. (Air Journal, photo : Qatar Airways)

Publier votre commentaire