Protocole signé entre Air Madagascar et Air Austral

La compagnie aérienne Air Austral annonce la signature d’un protocole d’accord avec Air Madagascar, une étape importante de sa prise de participation au capital du transporteur malgache. Elle peut désormais s’atteler à la prochaine phase du processus, celle de la recherche d’un investisseur ou partenaire financier, le partenariat définitif devant être finalisé d’ici 2 mois.

Dans son communiqué du 5 avril 2017, Air Austral précise que la signature du protocole d’accord ‘preferred bidder’ (candidat préféré) mardi à Antananarivo entre dans le cadre du processus de recherche de partenaire stratégique par la compagnie nationale de Madagascar. La partie malgache était représentée par Gervais Rakotoarimanana, Ministre des Finances et du Budget, et par Andrianisa Mamy Jean-Jacques, Ministre des Transports et de la Météorologie ; Marie-Joseph Malé, PDG d’Air Austral, était également présent. Pour Léon Rajaobelina, Président du Conseil d’Administration d’Air Madagascar, il s’agit d’une « étape importante sur la voie de la formalisation d’un accord définitif. Nous avons l’ambition que ce partenariat, qui doit s’inscrire dans la durée, permettra de rétablir les fondamentaux de la compagnie et de replacer Air Madagascar au centre du développement de l’aviation au niveau national, régional et à l’international ». Le business plan proposé par Air Austral « permettra de développer des accords commerciaux avec de grandes compagnies internationales », a ajouté le dirigeant.

La signature de cet accord « marque un tournant historique pour l’avenir de nos deux compagnies », ajoute le PDG d’Air Austral, qui se dit « déterminé à unir nos forces avec Air Madagascar pour le développement conjoint et le rayonnement de nos deux compagnies ». Il évoque « une immense fierté d’avoir été choisi dans le cadre d’un processus d’une telle envergure. C’est aussi et surtout une grande satisfaction, tant nous portons à travers notre projet, une réelle volonté, une réelle motivation, celle de pouvoir contribuer au renouveau d’Air Madagascar et faire que la compagnie puisse se redresser, qu’elle retrouve ses fondamentaux et qu’elle se développe à nouveau. C’est notre leitmotiv, notre philosophie et toute l’ambition que je porte à travers le business plan présenté et qui a su convaincre ».

Il reste encore à « franchir de nombreuses étapes », reconnait aussi Marie-Joseph Malé, et il s’agit maintenant de « s’atteler à la tâche avec force et détermination, et ce n’est qu’ensemble que nous y parviendrons ». Plus d’une trentaine de sociétés se sont manifestées au début de ce processus de recherche de partenariat stratégique, rappelle Air Austral. Sept compagnies ont été pré-qualifiées pour soumettre une offre, Ethiopian Airlines étant finaliste aux côtés d’Air Austral. Aujourd’hui, l’Etat malgache est entré dans la phase finale des négociations qui doit aboutir à la signature d’un contrat de partenariat stratégique le 31 mai 2017. L’ensemble des étapes s’est déroulé avec l’appui du cabinet IOS Partners assisté par le cabinet TroyAvi, grâce à un financement de la Banque Mondiale.

Air Austral avait confirmé en novembre dernier être candidate à la privatisation partielle d’Air Madagascar, qui entend se séparer de 49% de son capital. La compagnie a déjà tissé des liens avec sa voisine malgache, par exemple avec un partage de codes sur la liaison entre Antananarivo et  Guangzhou via Saint-Denis de la Réunion qui a été relancée par Air Madagascar le 12 février. Air Austral propose aujourd’hui des vols vers Antananarivo, Nosy Be et Tamatave (plus Diego Suarez et Majunga via sa filiale EWA Air). (Air Journal)

Publier votre commentaire