Pilote ivre: SriLankan Airlines présente ses excuses

SrilankanUn vol de la compagnie aérienne SriLankan Airlines entre Francfort et Colombo a été retardé de plus de 15 heures, un des pilotes étant arrivé ivre.

L’Airbus A330-300 de la compagnie nationale du Sri Lanka devait décoller le 19 aout 2016 de l’aéroport de Francfort à destination de sa base à Colombo-Bandaranaike, avec 274 personnes à bord quand selon Hessenschau.de, l’équipage a signalé l’état d’ivresse apparent d’un des pilotes. Soumis par les autorités allemandes à un test d’alcoolémie, le commandant de bord a été contrôlé positif et interpellé ; SriLankan Airlines l’a immédiatement suspendu en attendant les résultats de l’enquête locale.

Le vol UL554 n’a pu décoller que quinze heures plus tard, le temps que la compagnie trouve un pilote de remplacement : les passagers, auxquels elle avait annoncé le retard du vol en raison de « l’absence d’un membre d’équipage », ont passé la nuit à Francfort. Outre les repas et chambres d’hôtel fournis, SriLankan Airlines promet dans son message d’excuses que les passagers « seront dédommagés selon les règles de l’Union européenne », en l’occurrence 600 euros par personne.

Rappelons que Francfort est l’une des routes supprimées par SriLankan Airlines, tout comme Paris-CDG, le gouvernement ayant décidé de ne plus financer les pertes de sa compagnie nationale. Le processus de privatisation partielle de la compagnie de l’alliance Oneworld (et de sa filiale low cost Mihin Lanka) vient en outre d’être prolongé jusqu’à la fin du mois, les investisseurs stratégiques n’ayant visiblement pas proposé les offres espérées. Sa perte accumulée de 3,5 milliards de dollars l’a déjà poussée à annuler les trois A350-900 qui devaient être pris en leasing chez AerCap, tandis que les quatre commandés directement chez Airbus cherchent des repreneurs. Et elle vient de conclure un accord de wet-lease avec Pakistan International Airlines pour trois de ses A330-300. (Air Journal, photo : SriLankan)

Publier votre commentaire