Pékin : 1.255 vols annulés à la suite du rebond du virus après la reprise

 

La Chine avait largement endigué le coronavirus à force de quarantaines et de dépistages, et Pékin n’avait plus découvert aucune contamination depuis deux mois. Ainsi, la vie avait repris un cours quasi normal y compris les déplacements par avion – était-ce trop tôt ?

La crainte d’une deuxième vague épidémique à Pékin a poussé les autorités locales à agir. Les deux aéroports de Pékin ont annulé aujourd’hui plus d’un millier de vols après un rebond des cas de Covid-19 dans la capitale chinoise, ont annoncé les médias officiels.

Pékin a exhorté mardi ses 21 millions d’habitants à éviter les voyages « non essentiels » en dehors de la ville et ordonné une nouvelle fermeture des écoles. Selon la mairie, la capitale chinoise a enregistré mercredi 31 nouvelles contaminations par le nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, soit un chiffre globalement stable pour le quatrième jour consécutif. La mairie a ainsi lancé une campagne de dépistage massive et a confiné des zones résidentielles.

Publier votre commentaire