Ouragan Irma : les aéroports des Antilles ferment

Les aéroports de Guadeloupe, Saint Martin, Saint Barthélémy et d’autres îles au vent ont fermé leurs pistes à l’approche de l’ouragan Irma, désormais classé en catégorie 5 avec des vents soutenus atteignant 295 km/h.

Si la Guadeloupe ne devrait souffrir ce 6 septembre 2017 que des effets d’une tempête tropicale, l’aéroport de Pointe à Pitre-Guadeloupe Pôle Caraïbes indique avoir fermé ses portes depuis hier 18h30 et jusqu’à 16h00 aujourd’hui, « horaire programmé du premier vol à l’arrivée ». Aucun vol n’est prévu à Saint-Barthélémy et Saint Martin-Grand Case, deux plateformes particulièrement exposées. A Sint-Maarten, l’aéroport Princess Juliana a également fermé ses portes hier à 14h00 « par mesure de précaution ».

Le NOAA américain a publié une liste extensive des îles menacées par Irma dans les heures et jours qui viennent, avec le plus haut niveau d’alerte réservé en plus de celles déjà citées à Antigua, La Barbade, Anguilla, Montserrat, St Kitts & Nevis, Saba, Saint Eustache, les ïles Vierges américaines, Puerto Rico, Vieques, Culebra, et la République Dominicaine (« de Cabo Engano à la frontière nord avec Haïti »).

Les effets de l’ouragan devraient être moins catastrophiques en Haïti « entre la frontière et Le Mole St Nicolas », Turks & Caicos, le sud-ouest des Bahamas et Cuba « de la province de Manzanas à Guantanamo ». (Air Journal, photo : NOAA)

Publier votre commentaire