Ouganda / Ethiopian Airlines : bulletins de vote arrivés trop tard – le Rwanda dément

ethiopianL’autorité d’aviation civile du Rwanda a démenti que l’avion transportant les bulletins de vote présidentielle ougandaise ait fait escale à Kigali, avant de continuer sa route vers l’Ouganda.

Ce reniement fait suite à une conspiration présumée entre les autorités de l’Ouganda et du Rwanda à truquer les sondages du 18 Février 2016, en déchargeant des bulletins de vote au Rwanda pour être transportés plus tard vers l’Ouganda afin de faire bénéficier l’un des huit candidats à la présidentielle, rapporte le journal The Monitor.

« Selon les informations des données de vol du contrôle du trafic aérien à l’aéroport international de Kigali, dans les quatre à cinq derniers jours et même avant, aucun vol de cette nature en provenance d’Afrique du Sud a fait escale ou atterri à l’aéroport international de Kigali », a déclaré Silas Udahemuka, directeur général de l’autorité rwandaise d’aviation civile (AARC) dans un communiqué hier. Ceux qui affirment le contraire n’auraient qu’à prouver le bien-fondé de leurs accusations, a-t-il dit.

Les bulletins de vote sont arrivés en Ouganda le 28 Janvier avec un retard d’environ trois heures, ce qui a donné lieu à toute sorte de spéculations.

Le président de la commission électorale ougandaise a expliqué que la livraison tardive était due à de mauvaises conditions météorologiques en Afrique du Sud.

Selon Media of South Africa, l’imprimeur sud-africain qui a imprimé les bulletins de vote, c’est au transporteur Ethiopian Airlines et à l’autorité d’aviation sud-africaine d’expliquer ce retard.

Publier votre commentaire