Nouvelle compagnie en Afrique : Sky Mali

La nouvelle compagnie aérienne Sky Mali doit effectuer le mois prochain ses premiers vols entre Bamako et des destinations intérieures.

L’aéroport de Bamako-Sénou doit accueillir en mars 2020 les premiers vols de la nouvelle Sky Mali, dont le site web ou les réseaux sociaux ne comportent pour l’instant que des appels à recrutement. C’est en tout cas ce qu’a annoncé à la presse locale le directeur de l’aviation civile ANAC, Oumar Mamadou Ba, expliquant déjà il y a un an que le futur transporteur national assurera des dessertes « domestiques, régionales, même intercontinentales plus tard ».

Kayes, Mopti, Gao et Tombouctou ont été citée comme destinations initiales de Sky Mali, qui devrait débuter ses opérations avec un Boeing 737-500 mais compterait aussi sur un 737-700 et un Embraer 190. Mais Sky Mali vise aussi des routes vers l’Afrique Centrale et de l’Ouest « où la communauté malienne est importante », ainsi que Paris « d’ici un an ou deux ».

La compagnie nationale lancée par El Hadj Baba Haidara, un ancien d’Air Afrique, serait dotée d’un capital de 4 milliard de francs CFA ; il espère une participation de l’Etat « à très court terme », mais aussi d’autres investisseurs privés, le tout restant plutôt flou. « Nous sommes conscients de la concurrence. C’est la raison pour laquelle Sky Mali s’est entourée d’une solide équipe, multidisciplinaire qui accumule une forte expérience dans le secteur de l’aviation », assure son dirigeant dans le Journal de l’Aviation.

Rappelons que le pays ne compte plus de transporteur national depuis 2012 et la disparition d’Air Mali, ex Compagnie aérienne du Mali (CAM). (extrait d’Air Journal, photo : Sky Mali)

Publier votre commentaire