New York-JFK: vraie panique pour une fausse alerte (vidéo)

JFK-shotsDeux terminaux de l’aéroport de New York-John Fitzgerald Kennedy ont été évacués dimanche soir et une quinzaine de vols annulés, suite à des rumeurs de coups de feu qui se sont révélées sans fondement.

Les évacuations de terminaux d’aéroports sont courantes, généralement pour cause de bagage suspect comme ce fut le cas hier à Bastia ou à Nice. Mais la fermeture dans la nuit du 14 aout 2016 de deux terminaux à New York-JFK était d’une toute autre ampleur en milieu de soirée : le Terminal 8 a été d’abord évacué, des passagers ayant entendu ce qui ressemblait à deux coups de feu vers 21h25. Et un peu plus tard, la même raison a conduit les forces de sécurité à en faire de même au Terminal 1, une voie d’accès à l’aéroport étant fermée. Les vidéos diffusées entre autres par ABC montrent les passagers se mettant à en courir, tandis que des policiers arrivent avec leurs armes dégainées – certains les accusent d’ailleurs d’avoir créé la panique, qui n’a cependant causé aucun blessé.

Les officiels du Port Authority of New York and New Jersey, qui gère entre autres l’aéroport JFK, ont parlé hier de réponse appropriée à la possibilité qu’un tireur soit présent dans la foule des passagers, même si la police n’a trouvé aucune douille ou preuve de coups de feu. Plus de 20 personnes qui avaient passé des appels d’urgence ont été interrogées hier par la police, sans résultat apparemment. L’examen des vidéos de sécurité n’a rien donné, certains médias américains mettant même en avant la coïncidence entre les coups de feu et la finale du 100m aux Jeux de Rio, les coups de feu pouvant être des supporters d’Usain Bolt frappant sur les tables…

La FAA a imposé l’arrêt des vols de 22h00 à 0h30, entrainant l’annulation d’une quinzaine de vols intérieurs par les compagnies aériennes Delta Air Lines, American Airlines et JetBlue Airways. Deux vols transatlantiques ont été annulés dimanche soir, un de Lufthansa vers Francfort et un de Norwegian vers Stockholm. Plus de 110 vols ont été retardés, dont ceux d’Air France et American Airlines vers Paris-CDG, et près de vingt déroutés vers d’autres aéroports ; au total, 25.000 passagers environ ont été affectés. (Air Journal)

Vidéo ICI.

 

Publier votre commentaire