Nationale Airways Gabon : Un nouvel exploitant aérien dans le ciel gabonais

Bonne nouvelle pour les usagers du secteur du transport aérien. La Nationale Airways Gabon (NAG)  fait son entrée. La nouvelle compagnie aérienne vient d’obtenir la Licence d’exploitation et le Certificat de Transporteur Aérien (CTA), sésame lui permettant de mener des activités commerciales dans le ciel gabonais.

Le 18 mai dernier, Arthur Nkoumou Delaunay, le Directeur général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), a remis officiellement les deux documents au Directeur général adjoint, Charlie Chemaissani, en présence des collaborateurs des deux parties.

Le Certificat de Transporteur Aérien est établi à l’issue d’un processus de certification qui comporte cinq phases :

  • La pré-candidature ;
  • La présentation officielle de la demande ;
  • L’évaluation des documents ;
  • La démonstration et l’inspection ;
  • Et enfin la délivrance du Certificat, dont la validité est de deux ans.

La Nationale Airways Gabon qui a son siège à Libreville, débutera son exploitation avec deux avions de type Embraer 120 (Emb 120) d’une capacité de 30 places chacun et desservira les villes de Port-Gentil, Franceville et Oyem.

C’est un nouvel opérateur supplémentaire qui vient s’ajouter dans un marché local, où les compagnies aériennes Afrijet et Solenta Aviation Gabon effectuaient depuis près de deux ans des vols domestiques.

Arthur Nkoumou Delaunay a été très clair avec les responsables de NAG : « Professionnalisme et respect de la législation gabonaise en vigueur » ont été les maitre-mots de ses instructions. Il les a invités à immatriculer au plus vite leurs avions au registre gabonais dans les délais impartis.

Vous lirez l’interview du DGA, Charlie Chemaissani dans la prochaine édition de notre magazine MAGANAC. (rsm)

 

Publier votre commentaire