Naissance de l’Organisation Africaine de l’aéronautique et de l’espace

L’AASO est une association basée en France au sud de Paris, créée par des africains ayant de hautes responsabilités dans la recherche, l’enseignement et les institutions internationales en Afrique accompagnés par des experts techniques africains de haut niveau, membres de la diaspora africaine vivant en France.

AFRIK.COM : Que signifie l’AASO ?

Sekou Ouedraogo  : L’AASO veut dire African Aeronautics & Space Organisation, en français l’Organisation Africaine de l’aéronautique et de l’espace.

C’est une association basée en France au sud de Paris, créée par des africains ayant de hautes responsabilités dans la recherche, l’enseignement et les institutions internationales en Afrique accompagnés par des experts techniques Africains de haut niveau membres de la diaspora africaine vivant en France.

Son nom est volontairement en anglais car elle a pour vocation d’opérer sur le sol africain grâce à des actions en lien avec l’aéronautique et les sciences spatiales ; la langue usuelle utilisée dans le milieu de l’aéronautique et des sciences spatiales étant l’anglais nous avons décidé d’utiliser l’anglais pour la nommée. De plus, le caractère universel de ses objectifs nécessitait une dénomination en anglais pour que son nom fasse écho au plus grand nombre.

AFRIK.COM : Que va faire l’AASO ?

Sekou Ouedraogo  : L’AASO va organiser des rencontres thématiques sur des thèmes en lien avec l’aéronautique et les sciences spatiales du continent africain. Nous avons aujourd’hui 4 thèmes de réflexions autour des problématiques suivantes : préservation de l’environnement, préservation des biens et des personnes, soutien aux systèmes de sécurité, générations futures formations, sur lesquels réfléchissent nos délégués. Les membres de l’AASO seront encouragés à en proposer d’autres.

L‘AASO va coordonner des actions à caractère humanitaire dans les villages du continent africain. L’outil utilisé pour ce faire sera les satellites et les systèmes aéronautiques. Nous montrerons sur le terrain comment ces outils concourent concrètement au développement durable du continent africain. Nous sommes actuellement entrain de travailler avec le Burkina Faso et la Tanzanie pour mettre en place des actions autour de la problématique de la gestion de l’eau.

L’AASO va initier et coordonner des projets de développement utilisant les outils satellitaires et aéronautiques pour permettre aux entrepreneurs ou chercheurs de préférence membres de la diaspora africaine de participer à ces projets en partenariat avec des acteurs locaux comme les villageois, les Organisations Non Gouvernementales ou les institutions locales intéressés.

AFRIK.COM : Quels sont ses objectifs ? 

Sekou Ouedraogo  : Le premier objectif de l’AASO est de concourir au développement des sciences spatiales et aéronautiques. Pour ce faire nous organisons des rencontres entre institutionnelles, chercheurs et industriels du domaine. Nous dispensons des formations à caractère technique dans ces domaines.

Le Deuxième objectif de l’AASO est la coordination d’actions basées sur les applications satellitaires et aéronautiques au profit du développement durable du continent africain (recherche d’eau, amélioration de l’agriculture, luttes contre les feux de forêts, les inondations et la désertification, etc…).   Le troisième objectif est de promouvoir et mettre en place des projets de développement partenariaux en lien avec l’aéronautique et sciences spatiales utilisant les compétences locales accompagnées de celles de la diaspora africaine. (afrik.com)

Publier votre commentaire