Le Gabon adhère à CORSIA

A l’occasion de la 39e Assemblée générale de l’OACI en octobre dernier, les états membres de l’OACI ont signé un accord visant à contrôler les émissions de CO2 dans le transport aérien international, pour lutter contre les émissions de gaz à effets de serre (responsable de 2% des émissions sur la planète) et sur une feuille de route « pour un futur soutenable dans l’aviation internationale ».

Un mécanisme basé sur le marché mondial devra réduire les émissions de CO2 provenant des avions, avec pour objectif une carbone-neutralité à partir de 2020, puis de réduire de moitié les émissions nettes du secteur d’ici 2050 (le tout calculé par rapport aux niveaux d’émissions de 2005). Quelque 65 pays représentant plus de 83% du trafic aérien international vont adhérer au Régime de compensation et de réduction de carbone pour l’aviation internationale (CORSIA) de façon volontaire dès son lancement en 2021 et jusqu’à 2026, et y participer jusqu’à ce qu’il devienne obligatoire.

Cet accord a transformé le travail de plusieurs années de préparation en une solution efficace permettant aux compagnies aériennes de gérer leur empreinte carbone.

Le Gabon est le 4ème Etat africain à y avoir adhéré, après le Burkina, le Kenya et la Zambie.

Publier votre commentaire