L’Airbus A380, c’est fini !

Airbus a annoncé ce matin l’annulation de 39 des 162 A380 commandés par Emirates Airlines, qui recevra les 14 derniers superjumbos attendus dans les deux prochaines années d’ici deux ans. La compagnie aérienne a en revanche acheté trente A350-900 et quarante A330-900.

Les dernières livraisons d’A380 auront lieu en 2021, 14 ans après l’entrée en service du premier chez Singapore Airlines, et après donc un total de 274 commandes fermes après l’annonce sans grande surprise d’Airbus ce 14 février 2019. « Après un examen de ses activités et des développements technologiques aéronautiques et moteurs », la compagnie basée à l’aéroport de Dubaï a réduit son carnet de commandes d’A380 de 162 à 123 avions : Emirates prendra livraison de 14 A380 supplémentaires au cours des deux prochaines années. « En conséquence et compte tenu de l’absence de carnet de commandes avec d’autres compagnies aériennes », Airbus cessera de livrer l’A380 en 2021. Emirates a également « décidé de poursuivre sa croissance avec la dernière génération d’avions gros-porteurs flexibles d’Airbus », passant commande de quarante A330-900 livrables à partir de 2021, et de trente A350-900 livrables à partir de 2024. La transaction s’élève à 21,4 milliards de dollars au prix catalogue.

« En conséquence de cette décision, nous n’avons pas de carnet de commandes important d’A380 et n’avons donc aucune base pour maintenir notre production, malgré tous nos efforts de vente avec d’autres compagnies aériennes ces dernières années. Cela conduira à la fin des livraisons d’A380 en 2021 », a déclaré Tom Enders, CEO d’Airbus. « Les conséquences de cette décision sont en grande partie intégrées dans nos résultats annuels 2018 », qui étaient présentés ce matin. L’Airbus 380 « n’est pas seulement une réalisation technique et industrielle exceptionnelle. Les passagers du monde entier adorent voler à bord de ce grand avion. L’annonce d’aujourd’hui est donc douloureuse pour nous et les communautés A380 du monde entier. Cependant, gardez à l’esprit que les A380 resteront dans les cieux pendant de nombreuses années et qu’Airbus continuera bien entendu à soutenir pleinement les opérateurs de l’A380 », a ajouté le dirigeant.

L’A380 « est le produit phare d’Emirates et contribue au succès de la compagnie depuis plus de dix ans. Même si nous regrettons la position de la compagnie aérienne, choisir l’A330neo et l’A350 pour sa croissance future constitue un soutien précieux pour notre famille d’avions à réaction gros porteurs très compétitive », a déclaré Guillaume Faury, Président d’Airbus Avions commerciaux et futur PDG d’Airbus ; « pour l’avenir, nous nous engageons pleinement à respecter la confiance de longue date que Emirates accorde à Airbus ».

Airbus entamera dans les prochaines semaines des discussions avec ses partenaires sociaux « sur les 3000 à 3500 postes potentiellement impactés au cours des trois prochaines années ». Toutefois, ajoute le constructeur, la montée en puissance de l’A320 et la nouvelle commande de gros-porteurs d’Emirates Airlines « offriront un nombre considérable d’opportunités de mobilité interne ».

Le PDG du groupe Emirates Sheikh Ahmed bin Saïd Al Maktoum a déclaré de son côté : « après plusieurs mois de discussions, nous sommes parvenus à un accord avec Airbus et Rolls-Royce. Emirates est un fervent partisan de l’A380 depuis sa création. Bien que nous soyons déçus de devoir renoncer à notre commande et regrettés que le programme ne puisse pas être maintenu, nous admettons que telle est la réalité. Pour nous, l’A380 est un avion merveilleux, apprécié de nos clients et de notre équipage. C’est un facteur de différenciation pour Emirates. Nous avons montré comment les gens peuvent vraiment mieux voler sur l’A380, et Emirates a établi les normes en la matière en introduisant des expériences client uniques à l’A380 telles que nos spas de douche et notre salon à bord. L’A380 restera un pilier de notre flotte jusqu’en 2030 et, comme nous l’avons toujours fait, Emirates continuera d’investir dans nos produits et services embarqués afin que nos clients puissent être assurés que l’expérience de l’Airbus A380 sera toujours de premier ordre ». (Air Journal)

Publier votre commentaire