L’aéroport international de Libreville obtient sa certification OACI

L’aéroport international Léon Mba de Libreville tient enfin son sésame. Après près de deux ans de processus de certification jonché d’évaluations à mi-parcours et des ateliers de formation du personnel, l’Aéroport de Libreville (ADL) a obtenu sa certification OACI.

La remise officielle du certificat d’aérodrome s’est déroulée hier jeudi 30 août 2018, à Libreville, en présence du président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba.

L’aéroport de Libreville récolte ainsi les fruits d’un travail minutieux et méthodique « qui s’est déroulé avec l’appui de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) à travers un projet de certification des aérodromes en Afrique occidentale et centrale lancé en août 2016 » a expliqué Arthur Nkoumou Delaunay, le directeur général de l’Agence nationale de l’Aviation civile (ANAC).

Concrètement, cette certification indique que l’aéroport international de Libreville répond désormais aux spécifications internationales de l’annexe 14 de l’OACI concernant les installations et l’exploitation technique et que l’aéroport est capable de continuer à y répondre pendant la période de validité du certificat.

Lire la suite sur NewsAero.

Publier votre commentaire