La Russie immobilise les Tupolev TU 154B

Bien que les boîtes noires de l’avion compagnie aérienne russe Kogalymavia qui s’est embrasé samedi sur la piste de l’aéroport de Sourgout en Sibérie occidentale et que les premières pistes penchent pour un court circuit, la Russie préfère prendre toutes ses précautions. L’agence de surveillance du transport aérien a donc demandé dimanche 2 janvier aux compagnies aériennes disposant de Tupolev TU 154B, de les retirer du service actif jusqu’à ce que les causes exactes de l’explosion soient connues.

Selon l’agence de presse russe RIA Novosti, on dénombre quatorze appareils de ce type en service actuellement sur les lignes intérieures russes. L’appareil est également très répandu dans d’autres pays, y compris en Iran et dans toute l’Asie centrale ex-soviétique.

Entré en service dans les années 70, le TU 154B fut l’un des modèles phares de l’industrie aéronautique soviétique et post-soviétique. La compagnie russe Aeroflot a décidé de retirer du service tous ses Tu-154, le dernier vol ayant lieu il y a un an. (Air Journal, texte + photo)

 

Publier votre commentaire