La FAA met Boeing sous tutelle

La FAA, l’agence américaine de l’aviation civile, a retiré à Boeing sa capacité d’émettre les certificats de navigabilité des 737 MAX en suspendant le DOA (Design Organisation Approval) du constructeur relatif au 737 MAX.

La FAA (Federal Aviation Administration) est désormais la seule à pouvoir autoriser à voler un 737 MAX sortant des chaînes d’assemblage de Boeing. Jusque-là, l’émission des certificats de navigabilité était déléguée à Boeing à travers le DOA (Design Organisation Approval) délivré par la FAA. L’administration fédérale a précisé qu’il en serait ainsi tant qu’elle n’aurait pas acquis la certitude que le système de contrôle de la qualité et le process de vérification sont « pleinement fonctionnels ». Idem pour le processus de livraisons. La FAA veut également s’assurer de la conformité des process de conception et de production du 737 MAX mis en place par Boeing.

Avant ce nouveau rebondissement, l’avionneur américain tablait sur un feu vert de la FAA en décembre 2019 pour une remise en service du 737 MAX. Partant de là, les compagnies américaines Southwest Airlines et American Airlines programmaient un retour en mars 2020. (aerobuzz.fr)

Publier votre commentaire