IATA : les compagnies aériennes africaines perdront 40 milliards de dollars

L’Association internationale du transport aérien (IATA) estime les pertes financières des compagnies aériennes africaines à jusqu’à 40 milliards de dollars (22.964.600.000.000 CFA) en 2020. Selon Raphael Kuuchi, Vice-président Afrique de IATA la pandémie de coronavirus en est la cause principale.

Alors que l’IATA pronostiquait déjà des pertes d’environ 200 millions de dollars sur 2020 et ce en raison des problèmes lié à l’environnement sectoriel africain (coûts d’exploitation deux fois plus élevés que la moyenne mondiale, et faible taux de remplissage), il apparaît que le Covid-19 affecterait d’autant plus de manière majeure, le secteur déjà très affaibli.

Dans le monde, l’IATA estime jusqu’à 113 milliards de dollars les pertes pour le transport aérien. Les calculs de l’estimation sont effectués sur une tendance de propagation de l’épidémie au rythme actuel. (ia)

Publier votre commentaire