Hongrie : Malev mise en examen par l’Union Européenne

Les autorités hongroises ont en effet accordé à Malev des financements, dont l’UE doute qu’elle aurait pu les obtenir sur le marché, surtout à des conditions si avantageuses. Pour l’institution européenne, ces mesures, consenties dans le contexte de la privatisation puis de la renationalisation de la compagnie, ne respecteraient pas les règles communautaires sur les aides d’Etat.

Huit d’entre elles posent problème à la Commission Européenne. Par exemple, l’Etat hongrois a repris en 2007 la charge d’un emprunt contracté par Malev en 2003. Les augmentations de capital de février et septembre 2010 ainsi que des prêts d’actionnaires accordés entre avril et septembre 2010 sont également en ligne de mire.

Malev a été renationalisée en février 2010, après une tentative infructueuse de privatisation en 2007. Elle exploite dix-huit Boeing 737 et quatre Q400 de Bombardier. (aerocontact, texte + photo)

 

Publier votre commentaire