Grève du personnel navigant commercial : les vols Air Algérie perturbés

Les grèves se multiplient chez le personnel d’Air Algérie. Le lundi 17 février 2020, la compagnie nationale algérienne a subi une nouvelle grève ponctuelle du personnel navigant commercial (PNC). Les hôtesses et stewards  dénoncent le non-respect du régime de travail et du temps de repos, et la réduction du nombre des équipages. « Si un PNC tombe malade, il sera suspendu, et il verra ses points chuter », s’indigne Farid Boucetta, gréviste et président du Syndicat national du personnel navigant commercial algérien (SNPNCA).

En réaction à ce débrayage, Air Algérie parle d’« une grève illégale ». « Cette grève a été initiée par le SNPNCA, dont les membres ont empêché les personnels navigants commerciaux d’accomplir leurs vols. Les revendications de ce syndicat concernent principalement les salaires », a déclaré l’employeur. « L’entreprise ne peut tolérer le déclenchement d’arrêt de travail sur simple SMS, sans avoir au préalable respecté les procédures réglementaires et légales régissant le droit de grève », avertit-il.

Côté SNPNCA, on affirme que « la grève a été décidée par tous les PNC, et non par le syndicat ». « Ce matin, les vols ont été perturbés à cause du brouillard jusqu’à 10 heures, et nous devions reprendre les vols une heure plus tard », explique le président du syndicat. « Après le pourrissement de la situation à cause d’une quarantaine de suspensions distribuées vers 10H30, les PNC ont décidé de bloquer les vols jusqu’à leur annulation », ajoute Farid Boucetta.

Les vols seront « perturbés au maximum demain (aujourd’hui, ndlr), si la situation n’est pas prise au sérieux par la direction qui, pour débloquer la situation, a fait appel à des stagiaires aujourd’hui », a-t-il promis. (newsaero)

Publier votre commentaire