Gabon / Sûreté de l’industrie aéronautique : nouvelle cuvée d’agents AVSEC

La cérémonie de clôture de la formation 123 Base en sûreté initiée le 18 juin s’est tenue à l’ANAC le 27 juin 2018 en présence de Mme Solange NDOUNA, Directeur général Adjoint de l’ANAC et de Monsieur Peggy’s Romuald SOUNGOU en sa qualité de directeur de la sûreté et de la facilitation. Y ont pris part les responsables des services compétents de l’Etat (GTA, PAF et COMPOL-AE) et ceux des exploitants aéroportuaires dont les stagiaires ont pris part à cette formation (Afrijet, NRT, COREX Gabon, HPG et SGS).

A l’ouverture, le Directeur de la sûreté a tenu à préciser qu’à la suite de la mission d’audit USAP-CMA  du système national de supervision et de la mise en œuvre de la sûreté qui a eu lieu au Gabon du 22 au 31 août 2017, il a été recommandé au Gabon de mettre un accent particulier sur la formation de l’ensemble des acteurs qui participent à la mise en œuvre des aspects du programme national de sûreté. C’est dans ce cadre que l’autorité compétente de l’aviation civile (ANAC-Gabon) a  mis en  place un programme de formations dont l’objectif à terme est d’avoir au Gabon un vivier d’experts dans le domaine de la sûreté, habilités par l’autorité compétente et permettant de renforcer les capacités dans le domaine de la formation et du contrôle qualité.

« Les mesures de sûreté appliquées au sol dans les aéroports ne sont efficaces que si les personnes chargées de la mise en œuvre et de la protection de l’industrie aéronautique s’acquittent avec maîtrise et professionnalisme de leurs tâches au quotidien», a déclaré Mme Solange NDOUNA.

Cette formation 123 Base en sûreté vise à contribuer au renforcement du niveau de sécurité des aéroports du Gabon et à la prévention des actes terroristes contre le transport aérien, en améliorant les connaissances du personnel des plateformes aéroportuaires.

« Ce n’est que par la formation que nous pouvons atteindre une véritable culture de sûreté et avoir un véritable système national de sûreté de l’aviation civile», a souligné M. Peggy’s Romuald SOUNGOU.

Avant la remise des attestations, le Directeur de la  sûreté et de la facilitation, s’adressant aux stagiaires a dit que l’ANAC attend d’eux un changement de  comportement.  « Désormais vous avez une autre vision sur l’aéroport, sur les exigences du permis d’accès et son importance au sein de l’aéroport. Vous êtes désormais un  maillon de la chaîne de sûreté » a-t-il conclu.

Sur 12 participants, neuf (9) ont atteint les objectifs de la formation 123base session de juin 2018. (rsm)

Publier votre commentaire