Gabon : Air France transporte deux gorilles à remettre en liberté en forêt équatoriale

L’opération s’est déroulée sur le vol AF926 du 24 juin. Deux gorilles, Mayombe et Kuimba, ont été transportées à bord du vol Air France en provenance de Paris-Charles-de-Gaulle, direction la liberté !

Agées de 12 et 9 ans, Mayombe et Kuimba, deux gorilles femelles nées et résidentes au Zoo de Beauval, ont été (ré)introduites dans la nature, en pleine forêt Equatoriale. Une opération orchestrée par le Zoo de Beauval, la Fondation Aspinall et l’Agence Nationale des Parcs Nationaux du Gabon (ANPN), qui, depuis plusieurs mois, mettent tout en œuvre pour s’assurer du bon déroulement de cette remise en liberté.

« La Fondation Aspinall agit pour protéger environ un million d’acres au sein de l’écosystème de savane unique du plateau de Batéké. Cette action, au même titre que la protection constante des gorilles, vise à enrayer leur déclin rapide des plaines de l’ouest, en danger critique d’extinction. », explique Matthieu Bonnet, en charge de la Fondation Aspinall pour le Gabon et le Congo.

Sollicitée par le parc animalier, la compagnie Air France s’est ravie d’accompagner son partenaire dans le transport de ces gorilles entre Paris et Libreville. « La compagnie Air France est ravie de participer à cette opération et contribuer au développement écoresponsable dans les pays dans lesquels nous opérons. Toutes nos équipes sont mobilisées sur le terrain pour s’assurer du bon déroulement du transport des gorilles. Nous mettons toujours notre savoir-faire et notre expertise au service de nos clients. », indique Frédéric Descours, Directeur Général Air France-KLM Afrique Centrale. (CP AF)

Publier votre commentaire