Futur de l’aviation : l’oiseau de proie selon Airbus

Airbus a dévoilé un concept d’avion hybride-électrique pouvant accueillir 80 passagers, aux ailes « à plumes » et à la queue le faisant ressembler à un oiseau de proie. Une façon de mettre en avant les possibilités du bio-mimétisme dans la conception des avions du futur.

Dévoilé lors du spectacle aérien Royal International Air Tattoo au Royaume-Uni la semaine dernière, le concept est celui d’un avion hybride électrique à quatre turbopropulseurs destiné au transport aérien régional, selon un communiqué du constructeur européen. Il aurait un rayon d’action de 1500 km. « Inspiré par la mécanique efficace des oiseaux », il possède des structures d’aile et de queue « imitant celles d’un oiseau de proie », tout en présentant en bout d’aile des « plumes contrôlées individuellement qui permettent un contrôle actif du vol » – un travail rejoignant ceux effectués sur le démonstrateur Wing of Tomorrow ou avec AlbatrossOne.

Bien qu’il ne soit pas destiné à représenter un avion réel, le «Bird of Prey» (oiseau de proie) d’Airbus repose sur des idées réalistes – qui donnent un aperçu de ce à quoi un futur avion régional pourrait ressembler. Il comprend un joint mixte entre l’aile et le fuselage qui reflète la voûte gracieuse et aérodynamique d’un aigle ou d’un faucon, représentant le potentiel du bio-mimétisme (conception et production de matériaux, de structures et de systèmes inspirés de la nature).

« Notre oiseau de proie est conçu pour inspirer les jeunes et créer un facteur « wow » qui les aidera à envisager une carrière prometteuse dans le secteur de l’aérospatiale, qui revêt une importance cruciale », explique Martin Aston, un manager d’Airbus. « L’une des priorités de l’ensemble du secteur consiste à rendre l’aviation plus durable – à rendre l’aviation plus propre, plus verte et plus silencieuse que jamais. Nos travaux sur l’avion de transport A350XWB nous ont appris que, grâce au bio-mimétisme, la nature tire les meilleurs enseignements de la conception. Qui ne peut s’empêcher de s’inspirer d’une telle création ? »

Le concept Bird of Prey a été dévoilé lors de la cérémonie du Royal International Air Tattoo pour souligner le leadership du secteur aérospatial au Royaume-Uni, et entre dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire d’Airbus en tant que constructeur aéronautique. L’initiative de conception est soutenue par la campagne GREAT Britain, la Royal Aeronautical Society, la Air League, l’Institution of Engineering et le Technology and Aerospace Technology Institute. (Air Journal, photo : Airbus)

Publier votre commentaire