France : GECI Aviation fabrique le F-406 pour la Chine

Cette commande représente le premier volet du protocole d’accord portant sur 10 avions F-406, signé en juillet dernier. La première livraison est prévue au plus tard fin décembre 2011, et le calendrier prévoit la livraison d’un avion par trimestre.

Avec une centaine d’avions F-406 en service auprès de 33 opérateurs, des exploitants du monde entier reconnaissent les mérites des avions F-406 conçus et produits par Reims Aviation Industries pour des missions de surveillance maritime (contrebande & immigration clandestine), sécurité intérieure (anti-terrorisme), lutte antipollution (dégazage en mer) ou de transport de fret et de passagers.

La commande chinoise est une solide preuve de reconnaissance de la qualité, de la fiabilité, de la robustesse, du confort et des faibles coûts d’exploitation des avions F-406. Elle illustre également le renforcement de la dynamique commerciale de la société. En incluant la commande annoncée aujourd’hui, le portefeuille commercial comprend 217 avions F-406, dont 17 font l’objet d’accords formels avec des clients sous la forme de commandes fermes, Memorandum of Understanding (Protocole d’Accord) ou Letter of Intent (Lettre d’Intention).

Les succès commerciaux enregistrés confirment le positionnement incontournable de l’entreprise sur le marché de la surveillance. Ils contribuent à améliorer la visibilité sur la fin d’exercice, qui est par ailleurs soutenue par le développement des offres dans l’intégration de systèmes multiplateformes comme l’illustre le contrat signé en juillet 2010 avec les douanes françaises pour l’équipement d’avions Beechcraft King Air 350 et pour un montant de 5.5 M€.

Le skylander, un avion polyvalent
Avec un leadership dans la surveillance aéroportée légère avec le F406, et avec le Skylander, seul nouvel avion occidental sur le créneau des 19 places, GECI Aviation poursuit son développement avec l’ambition de jouer un rôle majeur au niveau mondial, dans la construction d’avions légers à moteur turbopropulsé.

Conjointement aux démarches d’obtention d’agréments et de certifications initiées au printemps 2010, Sky Aircraft poursuit la mise en oeuvre des premiers prototypes du Skylander, nouvelle génération d’avion biturbopropulseur simple, robuste, polyvalent et économique. Fabriqués en partenariat avec des équipementiers spécialisés dans la réalisation de pièces mécaniques et dans l’assemblage de sous-ensembles aéronautiques, les prototypes seront assemblés en 2011 sur le complexe industriel de Sky Aircraft de Chambley-Bussières, qui représentera à terme une surface couverte de plus de 40 000 m², sur un terrain de 22 hectares.

D’ici la fin de l’année 2010, près de 200 personnes seront affectées au programme Skylander, des effectifs qui atteindront près de 300 personnes lors de l’entrée en service de l’appareil. Le premier vol est planifié pour le 2ème semestre 2011, avec une certification et une première livraison au second semestre 2012. Pour l’heure, le portefeuille commercial de Sky Aicraft comprend 566 appareils, dont 14 font l’objet d’accords formels avec des clients sous la forme d’un Memorandum of Understanding (Protocole d’Accord) ou de Letter of Intent (Lettre d’Intention). Ces 14 avions représentent un chiffre d’affaires de 75M€.

Parallèlement, afin de soutenir le développement de ses ventes et la satisfaction de ses clients, le groupe renforce son organisation commerciale avec l’ouverture d’une représentation technique et commerciale à Kuala Lumpur en Malaisie d’ici la fin de l’année 2010, cette représentation sera renforcée par la mise en place d’un dépôt de pièces de rechange pour assurer le soutien complet des clients des avions F406 et SK-105, avec notamment la distribution de pièces F406 et Skylander dans la région Asie-Pacifique. Sky Aircraft se prépare à voir le nombre de commandes s’accélérer dès la finalisation des négociations avec les fournisseurs et équipementiers de l’avion. Les marques d’intérêt se renforcent avec notamment l’intérêt confirmé de l’Armée de l’Air Française pour le Skylander. L’entreprise compte livrer environ 1500 avions entre 2012 et 2028. (geciaviation)

 

Publier votre commentaire