Fièvre jaune : le Gabon interdit l’accès à son territoire aux personnes non vaccinées

Selon un communiqué du ministère gabonais de la Santé, les autorités gabonaises ont décidé mercredi soir, de rendre obligatoire la vaccination à la fièvre jaune pour avoir accès au pays.

« Il est rappelé aux voyageurs, que conformément au Règlement sanitaire international (RSI), la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour tous les voyageurs internationaux », indique le ministre de la Santé Max Limoukou dans le communiqué.

Le virus amaril est endémique dans les zones tropicales d’Afrique et d’Amérique latine. Au total, 47 pays de ces régions sont menacés par des flambées ou épidémies de fièvre jaune, soit près d’un million de personnes exposées. L’Organisation mondiale de la Santé estime à 130.000 le nombre de cas de fièvre jaune chaque année et à 44.000 le nombre de décès. La quasi-totalité survient dans les pays d’Afrique.

Attention : cette restriction d’entrée est également étendue aux nationaux : « Il est rappelé aux voyageurs, que pour entrer au Gabon, la vaccination contre la fièvre jaune est exigée aussi bien des nationaux que des étrangers », souligne le communiqué.

Publier votre commentaire