DG ASECNA : « Je suis capable de payer les travailleurs de l’ASECNA pendant 1 an »

Mohamed Moussa (à dr.) avec le DG ANAC en Septembre 2019 à Montréal (photo : ia)

C’est l’assurance donnée par Mohammed Moussa, directeur général sortant de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Il l’a fait savoir le vendredi 7 août 2020 à Brazzaville au cours de l’audience, que le président congolais Denis Sassou N’Guesso lui a accordée.

A en croire Mohammed Moussa, son institution qui gère 16 millions de km2 d’espace aérien a pris « des mesures de sauvetage technique et financière » dès les premiers signes de la pandémie du Covid-19 dans la région.

C’est l’ensemble de ces dispositions qui ont permis à l’institution communautaire, qui emploie près de 6000 employés, d’assurer la continuité de ses services sans compression d’effectifs ni de réduction des salaires.  Et ce en dépit de la baisse de plus de 80% du trafic aérien.

« A date d’aujourd’hui, dans les 18 pays membres de l’ASECNA, j’ai payé régulièrement les rémunérations et je suis capable de payer les travailleurs de l’ASECNA pendant un an » a-t-il dit.

Voilà sans doute l’un des arguments forts que le directeur sortant de l’ASECNA mettra à son actif, lui qui rempile pour un second mandant à la tête de l’institution panafricaine.

La suite sur Newsaero.

Publier votre commentaire