Des terroristes allemands en repérage à Roissy ?

Deux hommes dont un répertorié en Allemagne comme potentiellement dangereux ont été repérés la semaine dernière en train de photographier le Terminal 3 de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle.

La Police aux frontières (PAF) a été lancé l’alerte en début de soirée le 13 décembre 2018 après que des caméras de surveillance et des témoins ont repéré deux individus au « comportement suspect ». Selon Le Journal du Dimanche, un van Mercedes immatriculé en Allemagne s’était garé à 19h23 devant le T3 de Roissy aux niveaux des arrivées. Sept minutes plus tard un « homme barbu, vêtu d’un blouson gris à capuche » a quitté la place du passager puis est rapidement entré dans l’aérogare, prenant des photos avant de ressortir rapidement. Le van conduit par « un homme de 40 à 50 ans, porteur lui aussi d’un collier de barbe », est alors reparti à vive allure.

Le quotidien précise que le Centre de coopération policière et douanière de Kehl (CCPD) a rapidement identifié le propriétaire du van, un homme de 48 ans inscrit au fichier allemand des « personnes représentant une menace » (Gefährder), équivalents des « fichés S » français. Environ 200 de ces personnes seraient « dans la nature », et pourraient potentiellement passer à l’acte. Le JDD ne précise pas lequel des deux hommes a ainsi été identifié, mais il serait aussi « signalé par une fiche Schengen » selon le Centre de coopération policière franco-allemand de Kehl, il était aussi signalé par une fiche Schengen. Un fichier qui répertorie les personnes « recherchées en vue d’une arrestation aux fins de remise ou d’extradition, les personnes disparues, les personnes recherchées dans le but de rendre possible leur concours dans le cadre d’une procédure judiciaire (…) les personnes recherchées aux fins de contrôle discret ou de contrôle spécifique ».

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête. (Air Journal, photo : DICOM)

Publier votre commentaire