Crash de Pegasus à Istanbul : 3 morts, 179 blessés (vidéos)

Un Boeing 737-800 de la compagnie aérienne low cost Pegasus Airlines reliant Izmir à Istanbul est sorti de piste à l’atterrissage en pleine tempête, un bilan provisoire faisant état de trois morts et 177 blessés. L’aéroport Sabiha Gokcen a rouvert son unique piste ce jeudi matin.

Le 737-800 immatriculé TC-IZK de la spécialiste turque du vol pas cher effectuait le 5 février 2020 le vol PC2193 entre l’aéroport d’Izmir-Adnan Menderes et sa base à Istanbul-Sabiha Gokcen, avec 177 passagers et six membres d’équipage. Sous la pluie et avec des vents assez forts, l’appareil a atterrir vers 18h20 puis est sorti en bout de piste avant de s’immobiliser une vingtaine de mètres en contrebas, le fuselage brisé en trois parties : le cockpit et les premières rangées de passagers se sont retournés, l’autre cassure se situant à l’arrière de l’appareil. Un début d’incendie a été maitrisé.

Trois personnes sont mortes dans le crash dont une à l’hôpital selon le ministère de la santé, aucun des blessés n’étant dans un état jugé critique. Une vidéo montre des passagers évacués en bus, dont au moins un le visage ensanglanté. On ignorait au moment de la rédaction si les victimes faisaient partie de l’équipage, ou la nationalité des passagers parmi lesquels se trouveraient plusieurs étrangers.

Dans un communiqué, Pegasus Airlines « partage la profonde douleur de toutes les personnes touchées par ce tragique accident. Par-dessus tout, nous voudrions exprimer notre profonde sympathie et nos sincères condoléances à ces familles et amis qui ont perdu des êtres chers et leur transmettre nos pensées en ces temps difficiles. Nos passagers blessés continuent d’être soignés à l’hôpital et nous leur souhaitons à tous un prompt rétablissement ». La low cost déclare déployer « toutes les ressources pour soutenir les personnes touchées par cet accident. La priorité de Pegasus Airlines est de soutenir les parents et amis qui ont perdu des êtres chers, et nous ferons tout notre possible pour les aider à la suite de cet événement tragique, ainsi que de tout notre possible pour apporter notre soutien total à la besoins hospitaliers de nos passagers blessés ». Son site internet est complètement grisé depuis l’accident.

« Nous continuons de recevoir des informations d’Istanbul, en Turquie, concernant l’accident impliquant Pegasus Airlines », a déclaré Boeing dans un communiqué cette nuit. « Notre principale préoccupation en ce moment est la sécurité et le bien-être des passagers et de l’équipage à bord. Nous sommes en contact avec notre client de la compagnie aérienne et leur avons offert notre support. Nous sommes prêts à vous aider de toutes les manières possibles ».

Cet accident survient un mois après un autre similaire subi par Pegasus Airlines, la sortie de piste à l’aéroport Sabiha Gokcen début janvier n’ayant fait aucun blessé. Le 737-800 avait été construit en janvier 2009, et livré un mois plus tard à Air Berlin ; il avait rejoint la flotte de SMBC Capital en 2016 et avait été loué à IZair (qui a fusionné avec Pegasus Airlines en 2018).

L’aéroport d’Istanbul-Sabiha Gokcen a été fermé au trafic après le crash les vols étant déroutés vers l’autre aéroport de la capitale économique turque. La réouverture de la piste était annoncée pour 4 heures ce matin. (Air Journal, photos : jacdec@twitter)

 

 

 

 

Publier votre commentaire