Covid-19 / Ethiopian Airlines : 550 mio. de dollars de pertes, 70% de sa flotte au sol

Aucune compagnie aérienne n’échappe aux impacts du coronavirus (Covid-19), même pas Ethiopian Airlines, l’égérie du ciel africain. Depuis janvier, le transporteur a enregistré des pertes de revenus de l’ordre de 550 millions de dollars, en raison des restrictions de voyage imposées en riposte à la pandémie, a révélé Tewolde Gebremariam, le PDG d’Ethiopian Airlines au cours d’une conférence de presse le 7 avril.

Au fil des semaines, la compagnie, qui maintient toujours ses vols vers la Chine épicentre du covid 19 , a été contrainte de réduire drastiquement de son réseau. « Nous ne voulons plus que vers 19 destinations internationales sur les 110 que la compagnie aérienne opérait auparavant » a-t-il a déclaré.  Cette nouvelle situation a entrainé l’échouement de 91 avions, soit plus de 70% de sa flotte.

Le patron d’Ethiopian Airlines rassure toutefois que la compagnie dispose d’assez de réserves de trésorerie pour se maintenir à flot durant cette crise, sans une aide du gouvernement. D’ailleurs elle « n’a licencié aucun employé et n’a pas l’intention de la faire » a-t-il dit.

Afin d’atténuer les pertes, Ethiopian Airlines a renforcé ses services de maintenance, ses opérations fret ainsi que les vols charter pour les rapatriements. Elle négocie par ailleurs avec les loueurs d’avions le report jusqu’en juin des paiements de mensualités. La compagnie paie 30 millions de dollars par mois pour la location d’avions, a révélé Tewolde Gebremariam.

A l’échelle du continent, l’Association international du transport aérien (IATA) évalue à 4 milliards de dollars les pertes qu’enregistrent les compagnies africaines en 2020. (newsaero)

 

Publier votre commentaire