Covid-19 : Airbus imprime des masques en Espagne

Ayant réduit ses activités en Espagne, Airbus a décidé de se lancer dans l’impression 3D de masques à destination du personnel soignant en première ligne dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

La majorité des sites d’Airbus en Espagne « ont uni leurs forces » pour produire des cadres de visières imprimés en 3D, fournissant au personnel de santé des équipements de protection individuelle dans la lutte contre Covid-19. Plus d’une vingtaine d’imprimantes 3D fonctionnent jour et nuit selon un communiqué du constructeur européen, et « des centaines » de visières ont déjà été produites et expédiées dans des hôpitaux proches de ses installations  dans le pays. Airbus précise qu’il s’appuie sur une conception brevetée pour fabriquer les cadres de visière, en utilisant des plastiques PLA.

« L’une des raisons pour lesquelles j’aime mon travail est la capacité dont nous disposons pour la conception avancée et la fabrication rapide. Du jour au lendemain, nous sommes passés de la conception aérospatiale à l’équipement médical. Cela fait vraiment une différence dans la lutte contre la pandémie et je ne pourrai pas être plus fier que nos équipes travaillent jour et nuit sur ce projet d’Airbus », a déclaré Alvaro Jara, responsable d’Airbus Protospace, à Getafe, Madrid.

Malgré l’arrêt jusqu’au 9 avril de la majorité de la production sur les sites d’Airbus en Espagne, suite à un arrêté royal du 29 mars, les salariés sont autorisés sur site à poursuivre cette activité essentielle.

En outre, Airbus en Allemagne (où les activités sont également réduites) a également rejoint ce projet : Airbus Protospace Germany et Airbus Composite Technology Center (CTC) de Stade, ainsi que le réseau d’impression 3D nommé «Mobility goes Additive», soutiennent désormais ce projet en Espagne, coordonnant également la collecte et le transport de visières dans la région de Madrid.

Jusqu’à jeudi prochain en Espagne, une « activité minimale » dans les secteurs clés des avions commerciaux, des hélicoptères et de la défense et l’espace est maintenue par Airbus pour les fonctions de support nécessaires telles que la sécurité, l’informatique, l’ingénierie. Le tout sous les mesures strictes de santé et de sécurité mises en œuvre par le constructeur pour protéger ses employés contre la pandémie de COVID-19. Toutes les autres activités dans les avions commerciaux, la défense et l’espace ainsi que les hélicoptères en Espagne seront suspendues jusqu’au 9 avril, « date à laquelle il est prévu que les restrictions seront levées ». (Air Journal, photo : Airbus)

Publier votre commentaire