Coronavirus : un premier cas enregistré au Gabon – (avec Communiqué de l’ONU Gabon)

Le gouvernement a annoncé ce jeudi 12 mars avoir détecté un cas positif à la pandémie. Après le Cameroun et la République démocratique du Congo, le Gabon est le troisième pays de l’Afrique centrale touché par le coronavirus.

Il s’agit d’un Gabonais âgé de 27 ans arrivé dans le pays le 8 mars en provenance de Bordeaux, en France, où il a séjourné quelque temps et dont « l’état de santé s’améliore progressivement », selon Edgar Anicet Mboumbou Miyakou.

Dans son rapport fait mercredi aux partis politiques qu’il avait conviés à une réunion d’information, le Premier ministre avait reconnu que 30 cas avaient été jugés suspects ces derniers jours, parmi les 21.600 passagers flashés à l’aéroport et les 206 personnes flashées au pot port d’Owendo. Aucun de ces cas suspects n’avait été testé positif au Covid-19.

La rapide progression du Coronavirus (Covid-19) dans le monde et l’apparition de cas dans des pays proches du Gabon a amené le ministère des Affaires étrangères à annoncer aux missions diplomatiques, consulaires et aux organisations internationales accréditées au Gabon, la mise en place d’un dispositif sanitaire de contrôle des personnels, délégations officielles et visiteurs de la Présidence de la République.

La transformation de l’épidémie de Coronavirus en pandémie, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a amené le ministère des Affaires étrangères à revoir les protocoles d’accueil des invités de marque de la présidence de la République. Depuis le 12 mars, un dispositif sanitaire est mis en place pour les contrôler dans le but d’éviter la propagation de la maladie au sein du Palais du bord de mer.

En plus d’avoir interdit de missions à l’étranger des membres du gouvernement, le Gabon a restreint les déplacements des personnes vers ou en provenance du Cameroun où deux cas de Coronavirus ont été détectés les 6 mars dernier.

« Le Gouvernement invite la population a? faire preuve de vigilance, a? ne pas ce?der a? la panique et a? pratiquer les mesures d’hygie?ne recommande?es », a déclaré de Porte-parole du gouvernment.

Lire le Communiqué de l’ONU au Gabon.

Publier votre commentaire