Coronavirus : 80 délégués de 18 pays africains se forment au Kenya sur la surveillance renforcée aux frontières

Une formation est organisée par les centres africains de contrôle et de prévention des maladies, en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), et le réseau Africain d’épidémiologie (AFENET) : en vue de lutter contre le coronavirus, 80 délégués de 18 pays africains prennent part à une formation sur la surveillance renforcée aux frontières à Nairobi, au Kenya.

Les participants à ces assises qui ont été repartis en deux groupes de 40 sont des agents de surveillance des points d’entrée, des agents de surveillance nationale, des agents des autorités aéroportuaires et des représentants des compagnies aériennes.

Selon un communiqué de l’Union Africaine, cette formation vise à renforcer les capacités sur le continent à assurer la standardisation de la surveillance des points d’entrée par les différents pays. L’objectif est d’aider les pays de la région afin qu’ils puissent rapidement détecter et contenir l’épidémie.

Le premier groupe a terminé sa formation le 16 février et le second groupe de stagiaires a commencé sa formation le lundi 17 février 2020.

 

 

Publier votre commentaire