Cameroun : plus de 30 milliards de FCFA pour de nouvelles infrastructures et équipements des aéroports internationaux

Travaux de construction du Centre Directeur des Opérations d’Urgence de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen

C’est dans le cadre de la mise aux normes de sûreté et de sécurité de ces aéroports du Cameroun et, afin de les rendre encore plus sûrs que ces nombreux travaux ont été engagés à travers la mise en œuvre du Projet de Développement du Secteur du Transport (PDST)- Volet Aérien.

Il s’agit notamment de, la construction des Centres Directeurs des Opérations d’urgence, la réhabilitation des routes de patrouille et des clôtures de sûreté, l’acquisition des équipements d’inspection filtrage et de vidéosurveillance. Soit, plus de 30 milliards de FCFA qui sont en cours d’investissement par la Banque Mondiale et, la CCAA maître d’ouvrage de tous ces travaux.

En effet, au-delà du colmatage des brèches qui se faisait depuis 2015 sur la clôture de sûreté, l’Autorité Aéronautique à travers le PDST-volet aérien, a aménagé et bitumé, une route de 15 kilomètres autour de l’aéroport.

C’est alors que depuis plus d’un an, le phénomène de la traversée de la piste d’atterrissage de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen par les populations riveraines, a complètement cessé. Cette situation qui mettait fortement en péril la vie de ces riverains et la sécurité de la navigation aérienne, a trouvé une solution. Grâce à cette route qui sera inaugurée en décembre 2020, la sécurité et la sûreté des avions ont été renforcées, et les populations riveraines se rendent plus facilement dans les lieux de culte, les marchés, les écoles, à Yaoundé ou à Mbalmayo.

Toujours dans le but d’améliorer la sécurité et la sûreté aéroportuaire, les travaux du bitumage de la route de patrouille et le renforcement de la clôture de sûreté de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen ont été engagés par le PDST-volet aérien. Il est question de faciliter les patrouilles régulières effectuées aux abords des clôtures de sûreté par la gendarmerie et les Agents Opérationnels de sûreté, et d’éviter toute forme d’intrusion sur la plateforme aéroportuaire. Le chantier lancé en avril 2020, s’achèvera à la fin de cette année.

Par ailleurs, un projet visant à bitumer la route de patrouille et à renforcer la clôture de sûreté de l’aéroport international de Douala est également en cours de finalisation. Les travaux débuteront en 2021.

Dans le cadre de l’organisation de la riposte aux actes d’intervention illicites, le PDST-volet aérien a entrepris les travaux de construction des Centres Directeurs des Opérations d’Urgence dans les aéroports internationaux de Yaoundé-Nsimalen, Garoua et Maroua. Le CDOU de Yaoundé est en phase de finition et sera opérationnel en fin décembre 2020. Du côté de Garoua et Maroua, les travaux de construction des bâtiments de deux étages chacun sont réalisés à moins de 40%/. Mais, les deux chantiers seront livrés en 2021. Il convient de noter ici qu’un Centre directeur des opérations d’urgence construit dans le cadre du projet de renforcement de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile (PRSSAC), existe à l’aéroport international de Douala, depuis 2011.

Au-delà de la construction des infrastructures, le PDST-volet aérien va en outre acquérir les équipements d’inspection filtrage et de vidéosurveillance pour les 4 aéroports internationaux du Cameroun.

Ces différentes actions de mise aux normes qui seront achevées en 2022, permettront au Cameroun d’accueillir avec sérénité, l’audit de l’OACI prévu en fin 2021 et les grandes rencontres sportives en vue. Un argument de plus pour attirer de nouvelles compagnies aériennes et reconquérir la confiance de toute l’industrie. (CCAA)

Publier votre commentaire