British Airways : son site Web piraté, les données personnelles de 380.000 clients volées

British Airways a ouvert une enquête sur le vol des données clients survenu sur son site Web et son application ces trois dernières semaines. Selon la compagnie aérienne, environ 380.000 cartes de paiement ont été piratées.

« British Airways enquête de toute urgence sur le vol de données clients sur son site Web, ba.com et l’application mobile de la compagnie aérienne. Les données volées ne comprenaient pas de détails de voyage ou de passeport », a déclaré la compagnie dans un communiqué, hier en fin de soirée. « Du 21 août 2018 à 22h58 BST- heure d’été du Royaume-Uni- au 05 septembre à 21h45, les données personnelles et financières des clients effectuant des réservations sur ba.com et l’application de la compagnie aérienne ont été compromises », explique British Airways.

A en croire la compagnie, qui a informé la police et les autorités compétentes, « la faille a été résolue » et le « site fonctionne normalement ». British Airways y voit la main d’une activité criminelle et conseille à cet effet ses clients « qui pensent avoir été affectés par cet incident de contacter leurs banques ou leurs fournisseurs de cartes de crédit et de suivre les conseils recommandés ».

« Nous sommes profondément désolés pour la perturbation que cette activité criminelle a provoquée. Nous prenons très au sérieux la protection des données de nos clients », a déclaré le président-directeur général de British Airways, Alex Cruz.

Voilà un autre flop informatique qui vient s’ajouter au chapelet des désagréments qui entachent un peu plus la réputation de la compagnie britannique. En mai 2017, British Airways avait subi une défaillance majeure du système informatique provoquée par un problème d’alimentation près de Londres-Heathrow, qui a bloqué plus 75.000 de clients. Ces petits problèmes se sont reproduits, avec des dizaines de vols court-courriers annulés à nouveau en juillet. (Air Journal)

Publier votre commentaire