Bombardier va supprimer 7.500 postes d’ici 2018

bombardierBombardier accentue ses mesures de restructuration. Le groupe canadien a annoncé qu’il allait engager de nouvelles actions pour réduire ses coûts et accroître ses bénéfices, parmi lesquelles un réduction des effectifs de 7 500 personnes et une réorganisation de sa présence mondiale.

En ce qui concerne la réduction des effectifs, elle touchera principalement des fonctions administratives et autres mais ne concernera pas les fonctions de production. Bombardier indique que les 7 500 emplois supprimés seront partiellement compensés par des embauches sur les programmes en croissance, comme le CSeries et le Global 7000 dans la division aéronautique.

Par ailleurs, le groupe souhaite redéfinir et renforcer sa présence mondiale autour de centres d’excellence pour la conception, l’ingénierie et la fabrication, donc par la spécialisation de certains sites. Cette stratégie s’appliquera aussi bien au secteur aéronautique qu’au secteur rail.

L’industriel canadien attend des économies récurrentes de 300 millions de dollars d’ici la fin 2018. En revanche, elle devra comptabiliser entre 225 et 275 millions de dollars de charges de restructuration en 2017. (Journal de l’Aviation, photo : Bombardier)

Publier votre commentaire