Boeing a falsifié les documents d’un 787 vendu à Air Canada

Boeing a remis des dossiers falsifiés d’un 787 construit à l’attention d’Air Canada qui avait connu des problèmes de fuite de carburant dix mois après sa mise en service en 2015, selon une information de CBC News.

Air Canada affirme qu’un seul avion a été affecté et Boeing indique de son côté qu’une « mesure corrective immédiate avait été prise ». Toujours selon le media américain, Boeing a déclaré avoir révélé le problème à la FAA après avoir été informé de la fuite de carburant par Air Canada. Les dossiers indiquaient que le travail de fabrication avait été achevé alors que ce n’était pas le cas. Boeing plaide qu’un audit avait conclu qu’il s’agissait d’un événement isolé et que « des mesures correctives immédiates avaient été prises à la fois pour le mécanicien et l’inspecteur de Boeing concernés ».

Boeing est aujourd’hui scruté à la loupe sur d’éventuelles failles de sécurité pour ses avions, aux États-Unis et à l’étranger, à la suite de deux crashs mortels de 737 MAX qui ont coûté la vie à 346 personnes et ont cloué au sol l’ensemble des appareils remotorisés de Boeing déployant le fameux logiciel incriminé MCAS. (Air Journal)

Publier votre commentaire