Bilan IATA 2018 : les accidents d’avion ont coûté la vie à 523 passagers et membres d’équipage

L’Association internationale du transport aérien (IATA) révèle dans un rapport que 2018 a été une année légèrement plus incertaine dans le secteur de l’aviation comparativement aux cinq dernières années. Entre 2013 et 2017, 234,4 personnes en moyenne avaient en effet été tuées chaque année dans des crashs aériens.

Prendre l’avion reste tout de même, et toujours de loin, la forme la plus sûre pour se déplacer, assure Alexandre de Juniac, le président de l’Iata. « Un passager peut effectuer un vol tous les jours pendant 241 ans avant d’avoir un accident mortel à bord ».

En 2018, environ 4,3 milliards de passagers ont été transportés sur 46,1 millions de vols. Il y a eu 62 accidents, dont 11 mortels.

Il y a eu l’an dernier un accident tous les 740 000 vols, un chiffre en légère hausse par rapport à 2017. Par contre, la comparaison à long terme est positive : pour les années 2013 à 2017, le nombre d’accidents oscille autour de 1,79 par million de vols.

Publier votre commentaire