Bangladesh : un pirate de l’air abattu (avec vidéo)

Un passager de la compagnie aérienne Biman Bangladesh Airlines a été abattu par les forces de sécurité après avoir tenté de détourner l’avion. Il est mort de ses blessures, aucun autre blessé n’étant à déplorer.

Le Boeing 737-800 assurant vol BG147 de la compagnie nationale du Bangladesh entre sa base à Dhaka–Shahjalal et l’aéroport de Dubaï via Chittagong-Shah Amanat avait décollé le 24 février 2019 avec 143 passagers et 7 membres d’équipage. Durant le vol, l’homme âgé d’environ 25 ans se serait levé et aurait annoncé à un PNC qu’il disposait d’une arme à feu et d’une bombe, et voulait accéder au cockpit selon des témoignages de passagers. Les pilotes se sont posés en urgence à Chittagong, les passagers étant évacués par les toboggans tandis que l’équipage et le passager restaient à bord.

Selon les autorités, le présumé pirate de l’air aurait demandé à parler au Premier ministre bangladeshi Sheikh Hasina Wazed, et refusé de se rendre. Selon certaines sources, une détonation à bord de l’avion a déclenché l’assaut des forces de sécurité, l’homme étant touché à plusieurs reprises ; il est décédé sur le chemin de l’hôpital. Un porte-parole de l’armée à déclaré qu’un pistolet « et rien d’autre » avait été retrouvé, sans savoir s’il s’agissait d’une arme factice, tandis que d’autres évoquent une ceinture d’explosifs. Le directeur de l’aviation civile Naim Hassan a expliqué à la presse locale que « d’après les conversations que nous avons eues avec lui, l’homme semblait psychologiquement dérangé ». Un pilote aurait ajouté qu’il avait des problèmes avec sa femme. Aucun passager ou membre d’équipage a été blessé. (Air Journal, images : Sidhant Sibal/twitter)

Vidéo ICI.

Publier votre commentaire